masculins / OL - Bastia J-2

Bastia: un peu d'histoire...

Publié le 16 septembre 2004 à 10:15 par R.B.

[IMG422L]<b>Bastia</b> a été créé en 1905 ; à l'instar des Auxerrois, les premiers bastiais à tâter le cuir en équipe ont tricoté leurs mouvements en bleu et blanc. Puis le bleu a progressivement pris le dessus. Ce sont les couleurs officielles de la cité corse, couplées à l'héritage de la Vierge. Sans oublier sur la poitrine la célèbre tête de Maure… Plusieurs joueurs ont porté, dans leur carrière, le maillot de l'OL et du Sporting...

Bastia a été créé en 1905 ; à l'instar des Auxerrois, les premiers bastiais à tâter le cuir en équipe ont tricoté leurs mouvements en bleu et blanc. Puis le bleu a progressivement pris le dessus. Ce sont les couleurs officielles de la cité corse, couplées à l'héritage de la Vierge. Sans oublier sur la poitrine la célèbre tête de Maure…



Quels sont les joueurs qui ont porté les 2 maillots ?



De Bastia à l'OL, en transfert direct, Née, Essien… il y eut aussi, Casanova, Desvignes… Destrumelle (ent)



Autrement, Olmeta, Lacuesta, Larios, Broissart…



De l'OL à Bastia, en transfert direct ou prêt, Née, Jacqmot, Mariot, Casanova, Deguerville… Jasseron (ent)



Autrement, Vairelles, Hughes, Uras, Maurice, Jurietti, Moizan, Fournier, Ferrigno, Furlan… Nouzaret (ent)…



3 joueurs ayant porté le maillot lyonnais, avant ou après celui, de Bastia ont disputé ensemble et perdu (0 à 0 et 0 à 3) la finale de la Coupe UEFA avec Bastia en 1978-79 contre le PSV Eindhoven: Larios, Lacuesta et Mariot.

Lacuesta et Desvignes ont gagné ensemble la seule coupe de France remportée par Bastia en 1981 contre St-Etienne (2 à 1). Essien, Vairelles, Uras et Deguerville ont perdu celle de 2002 contre Lorient 1 à 0.



25
rencontres entre les 2 clubs ont été disputées à Gerland ; la première en 68-69 (8-3). Une seule victoire corse, à ce jour, en 97-98 (2 à 0) ; 8 nuls et 16 succès olympiens dont un retentissant 8 à 1 en 74-75, ce qui constitue après les 8 à 0 contre Angers en 67-68 et Marseille en 96-97, le score le plus large à domicile en faveur des Lyonnais.

« Lors du 8 à 1, je jouais. Les Corses avaient pourtant une belle équipe avec les Orlanducci, Papi, Zimako, Broissard, Cazes, Vergnes… Pierre Cahuzac était l'entraîneur ; leur arrière gauche Travetto avait des crampons avec des tiges filetées ; de véritables pointes. Un malade ! ». Bernard Lacombe a de la mémoire, d'autant qu'il avait marqué les 4 premiers buts de sa formation ; Maneiro, Maillard, et Chiesa avaient complété le tableau d'affichage. Claude Papi, le stratège corse était aussi du 8 à 3 de 68-69 ! Bernard Lacombe avec 7 buts sous le maillot lyonnais contre Bastai est le buteur le plus prolifique du club dans ces oppositions.



Bastia sera toujours lié à la tragédie du stade Furiani en 92, avant la demi finale de Coupe de France contre Marseille (match annulé). Mais Bastia, c'est aussi, cette finale de Coupe UEFA en 78-79 perdue contre le PSV Eindhoven des frères Van de Kerkhof. Le match aller disputé en Corse s'était déroulé sur une pelouse gorgée d'eau et véritablement impraticable.



Le meilleur classement des Insulaires en championnat remonte à la saison 76-77, 3eme à 11 points du champion Nantes. Cette saison là, il y avait le fabuleux yougoslave Dzajic dans l'effectif; un pied gauche de légende.l



R.B.

Sur le même thème