masculins / OL - ETG

« Beaucoup aimerait être à ma place »

Publié le 26 janvier 2014 à 08:00 par SC

Natif de Saint-Etienne, il aurait cependant pu débuter sa carrière à l’OL. Il en a décidé autrement. Olivier Sorlin a depuis vécu 17 saisons au haut niveau. Sa 18ème, le milieu de terrain de 34 ans la joue avec la même envie à Evian…un club et un projet auxquels il s’est attaché.

Quel bilan faîtes-vous de cette première partie de saison ?
C’est pas mal pour l’instant. On a eu 20 points à la moitié du championnat. C’est dommage, on aurait pu en avoir un peu plus puisqu’on a perdu quelques points bêtement. On aurait pu aspirer à mieux. Mais, c’est pas mal dans l’ensemble. On a quatre points d’avance sur la zone de relégation. Les ambitions pour la suite ? Il n’y a qu’un seul objectif, c’est le maintien en Ligue 1. C’est le même depuis le début de la saison. C’est très important d’enchaîner les saisons dans l’élite pour continuer à structurer le club qui est jeune. C’est ça la priorité.

Natif de Saint-Etienne, que représente pour vous l’ASSE ?
Cette ville, ce club représentent beaucoup de choses pour moi. Je suis né à Saint-Etienne et j’ai longtemps joué à l’ASSE dans les catégories de jeune. C’est mon club de cœur depuis toujours. Un match à Gerland, un match particulier ? Non pas plus que ça. Je vais à Lyon avec le maillot d’Evian, pas avec celui de Saint-Etienne. Ça m’est déjà arrivé aussi d’aller voir quelques matchs à Gerland. C’est toujours un moment sympa de jouer ici à Lyon, puisqu’il y a ma famille dans la tribune et ça me permet de les voir.

Il est compliqué de jouer cette équipe lyonnaise à ce moment-là de la saison. On reste sur une bonne prestation à Rennes avec beaucoup d’engagement, de combat. Il faudra livrer le même type de match ce dimanche

Est-ce un regret de n’y avoir jamais joué en professionnel ?
Oui, c’est forcément un regret. Mais, la vie est comme ça. Signer à Saint-Etienne n’a jamais pu se faire malheureusement. C’est toujours bien de jouer pour le club de sa ville et le club de son cœur.

Quel regard portez-vous sur cette équipe de l’OL ?
Les Lyonnais ont connu un début de saison difficile. L’élimination en Ligue de Champions leur a clairement fait beaucoup de mal. Ils étaient dans le dur physiquement, avec de nombreux matchs qui se sont enchaînés et il y avait beaucoup de blessés. Mais, lorsqu’ils ont récupéré tous les joueurs, notamment Gomis, ce n’était plus la même équipe. Ils ont de très bons joueurs comme Grenier et Gourcuff. Quand tous ces éléments sont présents et en forme, c’est autre chose, il y a beaucoup de qualités dans l’effectif.

Comment parvenir à maîtriser ce milieu lyonnais en losange qui marche très bien en ce moment ?
On verra bien comment ça va se passer. Mais, c’est vrai que c’est compliqué de jouer cette équipe à ce moment-là de la saison. On reste sur une bonne prestation à Rennes avec beaucoup d’engagement, de combat. Il faudra livrer le même type de match ce dimanche. On va essayer d’être très regroupé défensivement pour leur laisser le moins d’espaces possibles au milieu de terrain, puisqu’on sait qu’ils sont capables de donner de très bons ballons devant. Les attaquants sont très efficaces. Il faudra donc être solide, puis tenter des contres rapides.

Craignez-vous un esprit revanchard, par rapport au match aller (victoire 2-1 d’Evian) ?
Je ne sais pas s’ils auront cet état d’esprit. Ils voudront surtout continuer leur belle série de victoires, avec pour objectif de se rapprocher des places de tête. Je ne pense pas que le match aller et la défaite face à nous aient laissé plus de traces que d’autres matchs.

Quel est le secret de votre longévité au plus haut niveau ?
Il n’y a pas bien de secret. Je prends toujours autant de plaisir à me lever le matin pour aller à l’entraînement. C’est cette motivation le plus important. On fait le plus beau métier du monde et j’en suis conscient. J’espère que ça va durer encore le plus longtemps possible, je n’ai pas envie d’arrêter ma carrière. Beaucoup de gens aimeraient être à ma place.

Quelles sont vos envies pour votre fin de carrière ? Un dernier défi ?
Je suis à Evian pour le moment. Je suis en fin de contrat, des négociations pour prolonger ont commencé. Je suis arrivé ici il y a quatre ans. J’aime les équipes avec des projets. Et le club d’Evian en avait un. Un projet auquel j’ai tout de suite accroché. L’objectif était de monter en Ligue 1 et de durer. Je suis ancré dans le club, tout se passe très bien avec les autres joueurs et avec le staff. A moins d’une très grosse offre, je pense que je vais rester à Evian.

Qu’est-ce qui vous a manqué pour franchir un dernier pallier et jouer dans un club de haut de tableau ?
Il m’a manqué peut-être un peu de chance. Lorsque je jouais à Montpellier, j’ai eu des offres plus intéressantes que celle de Rennes. Ça n’a peut-être pas été le meilleur choix, je ne sais pas. Et puis, ça ne s’est pas très bien passé à Monaco. Mais, quand j’avais 17 ans, personne ne croyait que j’allais faire carrière dans le football. 17 ans plus tard, je suis encore en Ligue 1. Donc, ma carrière est une satisfaction.

Un très beau parcours en Espoirs mais pas de sélection en A, comment l’expliquer ?
J’ai fait les championnats d’Europe en 2002 avec l’équipe de France Espoirs. On était arrivé en finale. Il y avait d’ailleurs pas mal d’anciens Lyonnais. J’étais à Rennes, un club dans la difficulté en championnat. Donc, c’est toujours plus difficile de se montrer dans une équipe qui a des mauvais résultats.

Un petit mot sur cette anecdote, votre essai à l’OL ?
J’avais fait un essai à l’OL quand j’avais 17 ans. Il y avait Sidney Govou d’ailleurs. J’avais été convoqué à une détection à l’OL, alors que je jouais à Montferrand. On avait été pris tous les deux, mais j’ai préféré ne pas y aller et de signer à Valence. J’avais encore un peu peur de jouer dans un grand club comme Lyon et de ne pas percer. J’ai préféré progresser encore dans un club de Ligue 2.


Voir Aussi

- Toutes les infos sur la rencontre OL - ETG
- Le calendrier de l'OL
- Le classement de l'OL avant la 22ème journée
- Procurez-vous le maillot domicile OL

Sur le même thème