masculins / Transfert

« Je vais apporter ce que je sais faire »

Publié le 08 août 2013 à 12:15 par SC

Henri Bedimo, la troisième recrue lyonnaise, a été officiellement présenté à la presse lors de la conférence de ce jeudi matin à Tola Vologe…Le défenseurs camerounais a livré ses premières impressions…

Tout juste une semaine après avoir paraphé un contrat de trois saisons avec l’OL, Henri Bedimo était ce matin en salle de conférence de Tola Vologe pour exprimer ses premières impressions, aux côtés de son nouvel entraineur. Rémi Garde, qui s’est montré « très satisfait de sa venue », a expliqué les raisons pour lesquelles l’ancien montpelliérain avait été recruté : « J’ai ce joueur en ligne de mire depuis pas mal de temps. Cela a été un peu long mais tout arrive bien quand on sait attendre…Je voulais avoir un vrai gaucher, même si Dabo est à l’aise de ce côté. C’est le premier critère qui m’a plu…Ensuite, il a des qualités de vitesse et c’est un bon contre-attaquant. Il a aussi de l’expérience, il est international camerounais. Et, j’avais aussi de bons éléments sur sa personnalité ». L’entraîneur avait été impressionné par la saison du titre de champion de Montpellier : « Je me souviens d’un Bedimo exceptionnel qui a permis à son équipe d’être champion ».

Henri Bedimo a été séduit par le discours de l’entraîneur au moment des premiers contacts : « Les mots étaient simples. Le projet me plaisait. Le coach souhaitait que son équipe aille de l’avant, tout en gardant une assise défensive. Je sais qu’il y un bon groupe et le coach a une philosophie qui me plaît. » Puis, il a rajouté que l’OL pouvait difficilement se refuser : « L’OL est une grosse écurie…Mon image de l’OL ? Sept titres de champion de France… ». Il n’en dira pas plus sur cette question, ses quelques mots lui suffisant.

Après avoir effectué ses premiers entraînements avec ses coéquipiers, le nouveau défenseur lyonnais s’est montré impatient de défendre ses nouvelles couleurs : « J’ai faim de ballons…Je me sens prêt pour livrer un match si le coach m’appelle ». Rémi Garde n’a d’ailleurs pas fermé la porte à une possible première dès samedi contre Nice : « Si il doit jouer pour le prochain match, je n’ai aucun problème avec cela ».

Et pour cause, bien physiquement, le latéral gauche semble déjà bien intégré dans le groupe. Ironisant sur son bizutage, qu’il a jugé raté, il fait les efforts pour se fondre dans le collectif, aussi bien sur le terrain qu’en dehors : « C’est à moi de m’intégrer au groupe. Je vais trouver ma place et apporter ce que je sais faire….Je connais les qualités des joueurs et les automatismes se travaillent à l’entraînement ». Et sur son association sur le côté gauche avec Gaël Danic, Rémi Garde n’est « pas inquiet ni pour l’un, ni pour l’autre. Ce sera juste une question d’automatismes, de découverte et on aura un flanc gauche performant. »

Sur le même thème