masculins / Le Mans - OL J-2

Ben Arfa : "Ne pas faire de complexe"

Publié le 14 février 2008 à 15:57 par BV

A moins d’une semaine de la rencontre face à Manchester, comment abordez-vous cette rencontre face au Mans ?
Il faudra aborder cette rencontre face au Mans comme les autres car c’est un match très important. Il est évident qu’à quelques jours de la Ligue des Champions, c’est une rencontre peu spéciale. Mais on doit rester concentrés, continuer à travailler comme on en a l’habitude et ne pas se laisser envahir par tout ce qu’il y a autour. Face au Mans, ça va être la belle (l’OL a remporté le match de championnat 3 – 2, Le Mans s’est imposé en Coupe de la Ligue 1 – 0). Il faudra gagner car cela nous mettrait en confiance. Enchainer les victoires nous placerait dans de bonnes dispositions face à Manchester.

Pour y parvenir, il faudra probablement mettre plus d’intensité que lors de vos dernières sorties.
Effectivement, on va essayer de mettre plus d’intensité que face à Sochaux. Même si on a gagné 4 buts à 1, on n’a pas fait ce qu’il fallait. On sait que face à Manchester, il faudra être à 100% car ce sera un gros match, mais la motivation va venir d’elle-même.

L’excitation monte-t-elle à mesure qu’approche ce huitième de finale de Champions League ?
On va jouer deux gros, gros matchs. On les respecte pour leur histoire mais ils restent des êtres humains. Ce sera du 50-50. J’ai du respect pour ce club, pour son histoire mais c’est une équipe comme la nôtre. On doit donc être confiants et ne pas faire de complexe (d'infériorité). On est aussi forts qu’eux.

Lors de ses deux dernières rencontres, Manchester United n’a gagné qu’un point. Est-ce que cela vous rassure ?
Ils ont de très bons joueurs, une grosse équipe. Le fait qu’ils aient perdu ne change rien : contre nous ils seront à fond. Ils sont aussi forts qu’en début de saison.

[IMG42664#R]Cristiano Ronaldo fait-il partie des joueurs que vous aimez bien ?
C’est un grand joueur mais ils ont également Tevez, Rooney et Giggs. Il nous faudra faire attention à eux. A nous ensuite de jouer notre jeu, d’être à fond tant défensivement qu’offensivement. On doit plus se concentrer sur notre jeu que sur le leur.

Hier, Jérémy Toulalan disait que l’OL était une équipe de contres. N’est-il pas dangereux de laisser le ballon à des joueurs comme ceux de Manchester ?
J’ai vu leur match dimanche. J’ai remarqué qu’ils n’apprécient pas les équipes qui jouent en contres. Ils n’aiment pas trop défendre. La tactique sera donc de jouer notre jeu, ne pas chercher absolument à jouer en contres, sous peine de se faire piéger, jouer juste tout simplement. On a envie de briller, de se surpasser.

Personnellement, vous aimez défendre ?
Bien sûr. De toute façon, j’aime gagner. Mais il ne faudra pas plus défendre que d’habitude, comme je l’ai déjà dit : il faudra jouer notre jeu. Ce n’est pas parce que c’est Manchester qu’il faudra plus défendre. Simplement, on sait que lors de ces matchs, une erreur se paie cash. Il faudra donc faire attention.

A vos yeux, cette rencontre constitue-t-elle un test ?
Collectivement comme individuellement, c’est un test. On va essayer de mettre en application tout ce que l’on a travaillé à l’entraînement, tous les domaines dans lesquels on a progressé.

Hier, le Sun évoquait l’intérêt que Manchester vous porterait. Qu’en est-il ?
Il n’y a rien du tout. Je suis à 100% avec l’OL.
Sur le même thème