masculins / Pendant la trêve

Bernard Lacombe : "Une équipe pour gagner"

Publié le 24 juin 2008 à 17:14 par BV avec CC

A une semaine de la reprise de l’entraînement, Bernard Lacombe évoque le mercato lyonnais mais prévient : « il ne faut pas perdre de vue qu’il dure jusqu’au 31 août ; tellement de choses peuvent se passer d’ici-là ».

Lors de sa prise de fonction, mercredi 18 juin, Claude Puel avait évoqué son envie d’ « équilibrer » le groupe. Ce chantier avance-t-il ?

On a aujourd’hui beaucoup de joueurs au poste de milieu de terrain ; on va voir si on peut faire partir certains. Mais pour réaliser les saisons que l’on accomplies depuis des années, il faut un effectif important en qualité et en quantité. Avec Claude Puel, on va voir comment les choses peuvent avancer dans ce domaine mais il ne faut pas perdre de vue que l’on a jusqu’au 31 aout ; tellement de choses peuvent se passer d’ici-là… On est aujourd’hui "complet". Le seul poste qui n’est pas doublé, c’est celui de latéral gauche de Fabio Grosso, encore qu’Anthony Réveillère peut aussi y évoluer. Pjanic, Ederson ou encore Lloris ont déjà signé, ce sont des joueurs avec énormément de talent mais il est toujours un peu difficile de changer de club : la vérité est sur le terrain.

La presse parle aujourd’hui d’un intérêt du PSG pour Mathieu Bodmer et de propositions du FC Séville pour Kim Källström et Sébastien Squillaci. Qu’en est-il ?
Le PSG n’a pas fait la moindre proposition. Un seul club a fait une proposition, c’est le FC Séville, elle concerne Sébastien Squillaci. Tout le reste n’est qu’histoires d’agents et de journalistes. Quand on compare ce qui est dit dans la presse et ce qui va vraiment se réaliser, il y a un gros écart, ce sont deux mondes bien différents. En tout cas, on essaiera de constituer une équipe pour gagner. Gagner le titre et une des deux coupes nationales ; la coupe de France, ce serait fabuleux. Et puis, on a une grande envie, c’est de gagner, un jour, la Ligue des Champions; ça, c’est une autre paire de manche. On mettra le temps qu’il faudra mais j’espère bien qu’on la gagnera un jour.

On parle également d’un possible départ de Hatem Ben Arfa à Marseille…
Pour l’instant, au regard des chiffres proposés par Marseille, ce n’est pas la peine d’en parler. Hatem sera chez nous la saison prochaine si la proposition n’est pas plus élevée. Il vaut mieux garder les bons joueurs que de renforcer un club français s’il n’y met pas le prix.