masculins / OL - OGCN J-1

Besoin de ces trois points !

Publié le 13 novembre 2010 à 18:01 par R.B

Les Lyonnais, invaincus depuis 5 rencontres, ont l’occasion de faire tourner leur compteur points en recevant les Aiglons pas très en verve à l’extérieur… et de remonter ainsi au classement…

Quand on demande à Hugo Lloris son analyse sur le championnat de France, il répond : « il est en rodage. Tant mieux pour nous, parce que avec notre mauvais début de saison (5 points en 7 rencontres) si une équipe s’était particulièrement mise en évidence, nous aurions déjà une dizaine de points de retard alors que après 12 journées, tout reste possible… ». En effet, un leader avec une moyenne de 1,83 point pris par match, cela ne fait pas très sérieux ! Ce ratio est de 2,54 en Allemagne, 2,5 en Espagne, 2,27 en Angleterre, 2, 1 en Italie. Des moyennes logiques…

Tant mieux donc pour les coéquipiers de Cris qui ont pu bosser cette semaine à l’entrainement ; bosser dur mardi, mercredi et jeudi. Ce retour à une rencontre par semaine et au boulot de préparation vont-ils être bénéfique aux Lyonnais ? Souhaitons-le. Jamais encore, cette saison, ils n’ont eu un match facile. Toujours à batailler pour maintes raisons, cela bouffe de l’énergie, enlève de la sérénité, surtout quand le résultat n’est pas au rendez-vous et que vous n’êtes à votre place au classement.



Inutile de dire que l’OL a besoin de ces trois points contre l’OGCN
. Et s’il pouvait les prendre sans se mettre en danger, sans douter, cela ferait une belle soirée. Les Aiglons partagent le même total de points que les Olympiens en n’ayant pas les mêmes objectifs. Ils veulent avant tout s’éviter des frayeurs au classement comme ce fut le cas la saison dernière. Ils savent aussi qu’ils ont des coups à joueur avec l’effectif qu’ils ont. Malheureusement, dimanche, Eric Roy sera privé de sa charnière centrale titulaire. Les anciens de la maison OL, Mounier et Clerc, voudront briller devant leur club formateur. Mounier, impliqué dans 73% des buts azuréens, sait que son équipe n’a pas marqué à l’extérieur lors des 4 derniers déplacements ce qui explique le maigre point ramené ; c’était du Parc des Princes face au PSG.

Si Eric Roy a des soucis en défense centrale, Claude Puel a toujours son problème dans le couloir gauche de la défense en l'absence de Cissokho. La solution ? Elle peut s’appeler Kolo… Il est toujours privé de Lisandro, Delgado, Ederson.  Il y a le cas Makoun à domicile. Grenier est à l’infirmerie et Briand souffre du coup reçu à Rennes sur son fessier. L’effectif olympien lui permet cependant d’avoir encore le choix de certaines armes pour prendre ces trois points attendus... à l'occasion de son 400ème match en tant qu'entraineur.

Sur le même thème