masculins / OGCN - OL J-1

Bien débuter

Publié le 05 août 2011 à 20:00 par R.B

L’OL se déplace à Nice pour l’ouverture du championnat… Un résultat positif pourrait lancer la saison sur une belle note en sachant que le mois d’août sera chargé pour les Olympiens… Nice présente aussi un nouveau visage…

  C’est un nouveau chapitre de l’histoire lyonnaise qui s’ouvre au Stade du Ray. Inutile de revenir sur ce qui s’est passé lors de la saison 2010-2011. Rémi Garde a remplacé Claude Puel sur le banc. Une grande partie du staff a changé. Toulalan, Delgado et Diakhaté sont partis. Et pas de renforts à ce jour. L’OL a tourné une page. L’ambition affichée ? Une place pour la prochaine LDC, mais plus de titre annoncée comme ce fut le cas par le passé. L’OL n’est d’ailleurs plus le favori pour cette couronne, laissant le PSG, le LOSC ou l’OM devant dans les différents pronostics.

Ce match à Nice doit nous donner de la confiance. Il doit donner le tempo…

L’OL se rend donc dans ces conditions à Nice ce samedi Ajoutons qu’il manquera 7 internationaux français réquisitionnés par la Coupe du Monde des moins de 20 ans. Ajoutons que Gourcuff et Ederson sont blessés. Quant à  Pjanic, il est en reprise. Rémi Garde l’a répété plusieurs fois, le début est important. « L’ambition, c’est de bien débuter la saison. On sait l’importance que cela peut avoir… On a bien travaillé. J’ai aimé l’état d’esprit manifesté par le groupe depuis la reprise. Je suis assez satisfait, mais on peut faire mieux. Ce match à Nice est aussi un match dans un mois d’août chargé. Il doit nous donner de la confiance. Il doit donner le tempo… ».

Le nouvel entraineur lyonnais n’a pas fait de mystère sur son équipe de départ en tenant compte des absents du moment, tout en ajoutant aussi que c’était aussi sa conviction. Ce sera donc un 4-4-2 avec une charnière Cris-Lovren… un milieu Källström-Gonalons… un tandem Lisandro-Gomis devant… Une équipe de départ déjà vue plusieurs fois lors de la phase amicale.

L’OGCN repart aussi sur de nouvelles bases. Un nouveau président ; un nouveau stade à l’horizon proche ; l’arrivée de Monzon, Meriem, Gomis, Abriel (absent face à l’OL) en attendant celle d’un attaquant… des départs nombreux de joueurs qui n’étaient quasiment plus titulaires… tout ceci engendre d’autres ambitions que de jouer le maintien ou se faire peur comme la saison précédente. Sans oublier qu’Hellebuyck est de retour en attendant celui de Faé. Pour ce premier match de championnat Renato Civelli sera suspendu.

Les deux formations ont donc de légitimes aspirations pour ce premier match en rappelant qu’elles ont toutes les deux terminé leurs matchs amicaux par une victoire remarquée sur Udinese (1 à 0) pour les Aiglons et 2 à 1 face à Porto pour l’OL. Signe à priori d’une montée en régime. Et les deux équipes se souviendront du dernier match au Stade du Ray que les Olympiens n’avaient pas su gagner et que les Azuréens n’avaient pas voulu perdre. Un scénario que les partenaires de Cris ne souhaitent pas renouveler. « Il faudra jouer à fond… jusqu’au bout… ». Sans sentiment de revanche, mais juste pour montrer par exemple que l’OL a bien changé.

Sur le même thème