masculins / Entretien

« Bien terminer l’année »

Publié le 18 décembre 2008 à 18:20 par RD

Claude Puel est revenu sur les deux actualités concernant l’OL: le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, demain, et le match à Caen, samedi.

Comment appréhendez-vous le tirage au sort de la Ligue des Champions qui aura lieu demain ?
Je ne pense à rien en particulier. A ce niveau là, il n’y a que des équipes de qualité. La seule problématique, selon moi, est de jouer le match retour à l’extérieur. Il faudrait éventuellement éviter Barcelone, qui a été impressionnant sur cette première partie de saison. Mais il n’y a pas vraiment de tirage qui me déplairait. Je souhaite avant tout une belle affiche et que l’on se qualifie, quelle que soit l’équipe. Je pense qu’on peut, bien sûr, poser beaucoup de problèmes à pas mal d’équipes et elles doivent le savoir également.

L’OL ne marque pas beaucoup ces derniers temps. A quoi cela est-il dû ?
Les explications sont multiples. Chaque match a son histoire. Il ya des rencontres pendant lesquelles il a été difficile de marquer, comme contre Valenciennes, d’autres pour lesquels on n’a pas fait ce qu’il fallait, comme à Nantes. Et le match de Marseille qui était costaud avec deux équipes qui se sont neutralisées. Il y a un peu de tout. Je dirais que les buts viendront certainement avec un peu plus de fraîcheur et de récupération. Plus généralement, on est dans une passe très moyenne, comme toutes les équipes l’ont connue depuis le début de saison. Ca nous arrive après la qualification en Ligue des Champions. Y a-t-il une relation de cause à effet ? Je ne sais pas. Mais il est vrai qu’on finit l’année difficilement.

Envisagez-vous le recrutement d’un défenseur latéral au mercato d’hiver ?
On envisage le recrutement d’un latéral, oui. C’est toujours d’actualité. Mais il n’est jamais évident de faire venir un joueur de qualité à cette période de l’année. Et, en plus, un joueur qui puisse jouer la Ligue des Champions. Cela ressert les possibilités et renforce la difficulté.

Comment avez-vous senti vos joueurs à l’entraînement lors de cette dernière semaine de travail avant la trêve ?
Je les ai trouvés concentrés sur le match face à Caen, prêts à donner « un dernier coup de collier ». Et c’est important.

Quelle importance revêt le match de samedi face à Caen ?
On est un peu en quête de points. Ce dernier match avant la trêve est très important. On a envie de partir en vacances l’esprit libre et de bien en profiter, de bien récupérer. La meilleure des façons d’y parvenir, c’est de bien terminer l’année. Caen est un adversaire coriace qui a réalisé un bon départ en championnat, l'équipe a été un peu moins bien par la suite en étant un peu plus cyclique que d’habitude. Les caennais ont réalisé un bon mercato d’été en recrutant Savidan. C’est une équipe qui garde un potentiel de jeu intéressant. C’est toujours un match difficile à Caen.