masculins / Zurich - OL

Bienvenue en barrage

Publié le 06 août 2013 à 23:49 par R.B

Inquiété par son adversaire suisse, l’OL a cependant fait front pour s’imposer sur la fin synonyme de qualification pour la suite de la compétition… Tout ne fut pas parfait, mais l’essentiel est au rendez-vous…

Victorieux 1 à 0 à Gerland, l’OL a son destin en mains pour rejoindre les barrages d’accession à la LDC. Le match aller avait montré les possibilités et les limites des Grashopper Zurich. Il avait montré aussi que l’OL avait encore des manques en abordant son premier match officiel de la saison. Mais l’essentiel était un bout de  ses premières 90 minutes : ne pas encaisser de but chez soi en inscrivant ce but qui devrait pousser l’équipe suisse à prendre plus de risques dans cette seconde rencontre.

Dabo, blessé, et Bedimo, non qualifié, Rémi Garde a choisi de placer Umtiti sur le côté gauche de sa défense et B. Koné dans l’axe. Pour le reste, pas de changement par rapport à l’équipe qui avait débuté le match aller. Jouer pour gagner ? Jouer pour préserver le résultat ? Un  dilemme ?

Lopes encore

Evidemment le premier danger fut suisse après un corner. Le Grasshopper plus entreprenant, plus mordant  avec notamment les sucreries du gaucher Hajrovic.  Mais rien de bien inquiétant… Des  Sauterelles agressives sur Grenier et maitres du ballon le plus souvent. L’OL est approximatif, se cherche, se méfie, subit souvent l’impact local.  En fin de première période, les Olympiens haussent légèrement leur niveau de jeu. Mais Lopes gagne un duel pour garder son invincibilité (37ème).  Lopes encore (42ème).  Le GZ assurément plus fringant dans cette mi-temps sans être ébouriffant.

 Pas le temps de prendre son temps ! Les Grasshopper ont une grosse occasion de but après une somptueuse action collective mal négociée par une frappe au-dessus. L’OL toujours à la peine. Lacazette se montre peu avant l’heure de jeu et sollicite Bürki. Gourcuff remplace dans la foulée Danic.  Lacazette dangereux quasi systématiquement.  Globalement l’OL semble vouloir gérer les débats en restant toutefois sous la menace adverse.

Le GZ pousse et se créé une nouvelle occasion de but à un quart d’heure de la fin alors que Fofana a remplacé Malbranque. Cette équipe suisse est plus que valeureuse mais manque de réalisme offensif. L’OL, non ! Sur une action rondement menée, l’OL trouve en effet l’ouverture. Une passe de Lisandro pour Grenier envoie ainsi définitivement son équipe en barrage.  L’OL a fait au final avec intelligence ce qu’il fallait pour continuer sur la route de la Ligue des Champions et présentera certainement un autre visage en barrage.

...

La feuille de match

A Zurich, stade Letzigrund, 12 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Lahoz (Esp). GZ 0  OL 1
(mi-temps : 0 à 0)

GZ : Bürki – Lang, Vilotic, Grichting, Pavlovic – Abrashi, Salatic (cap) – Hajrovic (puis Brahini 77ème) Toko (puis Vonlanthen 69ème), Gashi – Feltscher (puis Anatole 69ème)  Entr : Skibbe.

OL : Lopes – Lopes, Bisevac, B. Koné, Umtiti – Gonalons (cap),  Malbranque (puis Fofana 75ème), Grenier – Lacazette (puis Benzia 79ème),  Lisandro, Danic (puis Gourcuff . Entr : Garde.

But :  pour l’OL, Grenier(81ème)
Avertissements : pour l’OL, M. Lopes (12ème), Grenier (30ème) ;  pour GZ, Hajrovic (17ème), Toko (20ème), Vilotic (56ème), Pavlovic (68ème)

...


Sur le même thème