masculins / Bilan saison 14-15

Bilan : le mois de décembre

Publié le 10 juin 2015 à 13:02 par R.B

Le rebond en championnat après le derby perdu… et une élimination en Coupe de la Ligue… L’OL termine l’année sur la 2ème marche du podium…

La défaite à St-Etienne allait-elle marquer les coéquipiers de Maxime Gonalons ? Pas vraiment. Ils se sont relancés avec difficultés face au Stade de Reims en s’imposant dans les arrêts de jeu après un centre de Lacazette détourné malencontreusement dans sa cage par le gardien champenois. A Annecy, face à l’ETG, l’OL montre une nouvelle fois son exceptionnel tempérament. Mené deux fois au score, il revient et prend les trois points dans les arrêts de jeu. Succès 3 à 2 grâce aux coups de pied arrêtés.

Téléchargez le fond d'écran Evian-OL


La venue du Stade Malherbe est synonyme de nouvelle victoire. L’OL supérieur à une faible équipe normande qui doit courir après le score dès la 7ème minute. Une première période moyenne des lyonnais ; une seconde plus accomplie. 3 à 0 au final ; le Stade Malherbe évite une correction grâce à un solide Vercoutre dans sa cage qui a notamment détourné un penalty de Fekir.

L’intermède 1/8ème de finale de Coupe de la Ligue et l’occasion de revoir l’équipe monégasque. Bien en place, celle-ci va poser des problèmes aux lyonnais, surtout avec la rentrée de l’intenable Carrasco. Prolongation (1 à 1) puis tirs au but. Les monégasques s’imposent dans cet exercice toujours hasardeux. Un petit tour seulement pour le dernier finaliste de cette compétition.

Reste à bien terminer l’année en Gironde… Un festival ! Après un début de rencontre un peu compliqué, l’OL va survoler les débats d’autant que les girondins vont jouer à 10 peu après l’heure de jeu (expulsion de Pallois). Lacazette inscrit un nouveau doublé… Fekir, Gonalons, Bisevac… dominent eux aussi les débats. 5 à 0 et une place de 2ème au classement à la trêve à deux longueurs du leader marseillais et avec un point d’avance sur le PSG. L’OL a la meilleure attaque du championnat et le meilleur buteur. Le groupe olympien peut partir en vacances sereinement. Quel renversement de situation après ce départ de saison catastrophique !


Bilan :