masculins / Rétrospective

Bilan OL : le mois de janvier

Publié le 15 juin 2013 à 08:22 par SC

Après une trêve de quelques jours et les fêtes de fin d’année, les Lyonnais étaient de retour aux affaires…Un programme allégé pour entamer l’année 2013 et un mois de janvier qui réservait une grosse surprise…

La trêve finie, les joueurs et le staff de l’OL se sont envolés au Maroc pour un stage de préparation de cinq jours, avec au programme des entraînements et un match amical, sans but, contre une équipe locale d’El Jadida. De retour de l’autre côté de la Méditerranée, changement radical de climat du côté d’Epinal pour le 32ème de finale de la Coupe de France. On se disait alors que les tenants du titre ne feraient qu’une bouchée des avant-derniers de National…mais c’était sans compter sur de courageux spinaliens, jouant crânement leur chance. Résultat, 3 à 3 à la fin du temps réglementaire…et des prolongations. Les tirs au but tournaient en faveur des locaux. L’OL était éliminé, après la Coupe de la Ligue, de la seconde coupe nationale, une nouvelle fois dès le premier tour.

Il ne restait plus que l’Europa League et le championnat pour des Lyonnais qui devaient vite se remobiliser pour suivre le rythme effréné des prétendants au titre et au podium. Dans l’Aube, les Gones se sont réveillés. Une 7ème passe décisive pour le but de Gonalons et un d’Umtiti, son premier en Pro, contre un but troyen…ils engrangeaient 3 nouveaux points, qui, avec les faux-pas parisiens et marseillais, leur permettaient de prendre seul la tête de Ligue 1.

Mais, le championnat n’est pas un long fleuve tranquille, il faut encore et toujours confirmer. Contre Evian, Garde alignait une 29ème équipe de départ différente en 30 matchs et malgré le retour de Gourcuff et Grenier, après un mois d’absence, les Lyonnais n’ont pas su mettre la tête sous l’eau à des Haut-savoyards, nageant dans les profondeurs du classement. Avec ce 0 à 0, rien à se mettre sous la dent… Lyon est délogé de son fauteuil de leader.


Après une élimination face à une équipe de National et un décevant match nul, l’OL devait se rassurer, avant d’entamer un mois de février de tous les dangers, et donc retourner au charbon…à  Valenciennes, performant à domicile, ce qui ne s’annonçait pas de tout repos. Grâce à une belle frappe de Fofana, son premier but en Ligue 1, et Gomis qui venait conclure une superbe action collective, les Lyonnais avaient fait le travail en première période. Vercoutre se mettait à la tâche dans la seconde, avec notamment un arrêt magnifique du bout des gants, pour conserver l’avantage. Bastos n’était pas sur la feuille de match, mauvais signe à quelques jours de la fin du mercato.

Moins de spectacle et un jeu moins léché certes, mais l’OL a montré du caractère pour conclure un mois de janvier avec peu de matchs, avant de se projeter vers un délicat mois de février…six matchs dont deux 1/16èmes de finale d’Europa League.

Sur le même thème