masculins / Rétrospective

Bilan OL : le mois d’octobre

Publié le 12 juin 2013 à 12:01 par SC

L’OL a fait le spectacle en ce mois d’octobre…avec les festivals à Tel-Aviv, Lorient et Bilbao…Les jeunes pousses lyonnaises y sont pour quelque chose…5 matchs dans 3 compétitions : aventure parfaite en Europa League, beau parcours en championnat mais élimination en Coupe de la Ligue…

Le mois d’octobre a été celui de la jeunesse …beaucoup de joueurs formés à l’OL ont été lancés dans le grand bain. Garde, ancien directeur du centre de formation, n’est pas étranger à cela. Après Umtiti, S.Koné, Benzia et Novillo, l’entraîneur lyonnais a permis à Ghezzal, Pléa et Lopes de jouer leurs premières minutes en Pro. Lors du déplacement en Israël, pour l’Europa League, la moyenne d’âge du milieu de terrain lyonnais, composé de Gonalons, Fofana et Grenier, n’atteignait même pas les 22 ans…

Mais ces jeunes-là, décomplexés, fougueux et insouciants, ont fait leur match…et le spectacle. Fofana n’a pas donné sa part au chien, il ne s’est pas gêné pour inscrire son premier et deuxième but sous les couleurs lyonnaises. Monzon a lui aussi ouvert son compteur à l’OL, tandis que le chevronné Réveillère a marqué son second but européen. Score finale, 4 à 3 pour les Gones dans un match à rebondissements.

72 heures plus tard, changement d’environnement, de surface et beaucoup moins de buts au Moustoir, mais le spectacle était bel et bien aussi au rendez-vous à Lorient. Deux buts, trois poteaux, beaucoup d’arrêts, des actions bien léchées et des gestes techniques de haut vol, à l’image du lob excentré tout en toucher de Grenier qui trouve la transversale…. A la 90ème minute, Pléa fait ses premiers pas sur un terrain de Ligue 1…terrain sur lequel il rejoint Gonalons, Malbranque, Grenier, Lacazette et Umtiti, soit pas moins de six joueurs formés à l’OL.

Après ce magnifique match nul, la rencontre face à Brest a été beaucoup moins prolifique en belles actions, mais Lyon a fait l’essentiel…retrouver la victoire en championnat. Gomis a inscrit le but vainqueur, sur une merveille de louche de Malbranque, qui a signé sa deuxième passe décisive de la saison. Un but qui permet aux lyonnais de revenir à un petit point des leaders parisiens et marseillais, après 9 journées.

Après ce petit entracte, le spectacle a repris de plus belle…qui plus est sur la scène européenne.  Pour sa 197ème représentation dans une compétition continentale, l’OL, face à Bilbao, a engrangé un 100ème succès… et quel succès ! Les 22 acteurs ont joué une remarquable partition. Vercoutre, avec cinq arrêts décisifs, a récité ses plus belles gammes. 1 à 1 à cinq minutes du dénouement de la pièce, le scénario n’avait toujours rien dit de son épilogue et le suspens était garanti…le but de Briand sonnait le clap de fin. Trois matchs pour autant de victoires, Lyon carburait vers une qualification en 1/16ème de finale.


On ne pouvait pas en dire autant concernant
la Coupe de la Ligue… un petit tour et puis s’en va. Sous une pluie diluvienne à Nice, le jeune Lopes n’a pu éviter le naufrage de son équipe et Bisevac a vu rouge pour la première fois de la saison. Seul éclairci dans une sombre soirée, l’action du but éblouie par la remise magnifique de la poitrine de Gourcuff pour la conclusion de Gomis. Une petite ondée pour clore un mois d’octobre ensoleillé…plein de promesses à l’horizon.

Sur le même thème