masculins / OL Féminin

Bompastor : "j'ai foncé"

Publié le 09 août 2006 à 14:06 par MG

Lyon vient de recruter quatre joueuses internationales et renforce ainsi sa ligne de défense, son milieu de terrain et surtout son potentiel offensif. Aujourd'hui olweb.fr vous présente Sonia Bompastor.

Née un dimanche 8 du mois de juin à Blois, Sonia Bompastor a fêté ses 26 ans quelques petites semaines avant de quitter Montpellier et rejoindre Lyon.
Qualités sportives
Gauchère en milieu de terrain, très bonne dans le jeu court comme le jeu long, la capitaine de l’Equipe de France a une technique très précise facilitant l’enchaînement du jeu vers le camp adverse. Joueuse physique malgré son petit gabarie (1m62 pour 52kg), au mental de fer sur les terrains, elle est aussi très efficace dans l’exercice du pressing sur le porteur du ballon. Elle est capable d’entraîner une équipe à se révolter pour aller chercher la victoire. Très sérieuse dans la vie, Sonia Bompastor est, dit on, en cohérence avec l’image du club.
Parcours et palmarès
Sonia possède un BEP Vente. Formée au CNFE pendant 6 ans, elle a évolué au Tours EC, à La Roche sur Yon puis au Montpellier Hérault. C’est justement là, à Montpellier, qu’elle devient, avec son club, championne de France en 2004 et 2005, amène son équipe en demi finale de la prestigieuse Coupe d’Europe féminine et remporte enfin le Challenge de France 2006 contre… Lyon.
Depuis une première sélection en Equipe de France le 26 février 2000 contre l’Ecosse, elle a enchaîné les matchs internationaux devenant même capitaine des Bleues d’Elisabeth Loisel. Aujourd’hui avec 78 sélections et 8 buts avec le maillot tricolore, Sonia Bompastor peut se targuer d’avoir disputé les compétitions majeures du foot féminin mondial, deux championnats d’Europe en 2001 et 2005 et une Coupe du Monde en 2003. Elle fait partie des titulaires probables pour le prochain Mondial en 2007.

Sonia, compte tenu de ton palmarès, pourquoi avoir accepté la proposition de l’OL qui n’est ni Champion de France, ni vainqueur de Coupe ?
"Avec Montpellier on avait réalisé de belles choses. Deux titres de championnes de France, une victoire en challenge l’an dernier. Mais j’ai senti qu’à Lyon il y avait de grosses ambitions et un groupe jeune. L’an dernier on était allée en demi-finale de la Coupe d’Europe, que nous avons perdu de justesse face à Francfort. Nous avons fini 2ème du championnat de France et gagné le Challenge (contre Lyon ndlr). C’était un excellent parcours. Mais il était temps de tourner la page. J’ai voulu tenter une nouvelle aventure alors j’ai foncé. Je l’ai fait et j’espère maintenant inscrire encore de longues lignes à mon palmarès avec l’OL."

Tu es satisfaite du groupe dans lequel tu arrives ?
"Je connaissais déjà certaines joueuses. Cela facilite l’intégration. Pour l’instant, j’apprends à connaître les autres. C’est un groupe jeune, on est là aussi je crois pour les encadrer. Le stage au Mont Ventoux nous permet de faire davantage connaissance. Ce qui m’a surpris quand je suis arrivée, c’est la jeunesse du groupe. Mais c’est bien. L’objectif c’est le titre de Championne de France, minimum. Et pourquoi pas le doublé avec le Challenge."
Sur le même thème