masculins / stage tignes

Boumsong roi des paniers

Publié le 30 juin 2010 à 14:59 par R.B

Tignes 30/06/10 - Basket et muscu

10 photos

Après le petit déjeuner, les Lyonnais ont eu droit à 2 heures d’activité partagées entre Basket, musculation et autres mouvements…. « Boum » a été impressionnant…

Qu’ils fassent du foot ou un autre sport collectif, l’esprit de la gagne est toujours présent chez la plupart des Olympiens. Il suffisait de regarder les matchs de basket pour le constater. Hors de question de perdre ; hors de question d’accepter une erreur d’arbitrage, voire parfois une erreur de partenaire. Paroles et gestes à l’appui. Cela a donné de belles séquences sur le parquet de la salle Tignespace située non loin du Lagon où avait lieu la musculation. 1 heure dans chaque salle.

Dans ces matchs de basket, comment passer par exemple sous silence la science du jeu, l’adresse de Rémy Vercoutre, les dispositions de Lovren, Pjanic, Seguin, Cléber… ou encore de Lisandro. L’Argentin a l’art de mettre des paniers comme celui de planter des buts. Le coach a évidemment sorti son épingle du jeu dans le registre défensif. Mais le MVP fut incontestablement Jean-Alain Boumsong qui fut à deux doigts, voire cinq centimètres de faire une carrière de basketteur professionnel. Royal sous les paniers pour cueillir les rebonds offensifs et défensifs. Costaud pour contrer et déterminant pour faire la différence à la marque. Il a pris l’avantage sur Vercoutre, l’autre « star ». Intéressant de suivre de tels affrontements. On prend plaisir à découvrir ces Lyonnais dans un autre sport et cela « parle » beaucoup.

Comme cela parle de les retrouver sous les barres de musculation. Jambes, pectoraux, dorsaux et  ischios ont été sollicités de façon dynamique. Le geste juste pour certains ; un peu moins pour d’autres. Des qualités indéniables ou plus cachées. Les 90kgs de « Boum » lui servent au développé couché où son maximum se situe à 120kgs. Mais ce poids lourd est aussi capable de soulever sa carcasse aux tractions ; un vrai mouvement pénible à répéter. Il fallait donc enchainer pendant une heure les ateliers avec des poids en fonction de son maximum.

Cela parle, encore, de discuter avec Claude Puel de la formation des jeunes pour éviter ensuite différents problèmes. ll peut devenir en effet compliqué voire impossbile de rattraper les erreurs, gommer les manques. La formation doit en faire des pros dans tous les domaines. Ensuite, le temps est compté.

Les coéquipiers de Cris ont eu droit aussi à de belles plages de gainage, abdominaux ou autres postures sous la houlette d’Abdel Redissi, Sylvain Rousseau, Emmanuel Ohrant. A 12h, étirements puis déjeuner. Et bonne nouvelle pour les muscles endoloris, repos l’après-midi. Certains iront peut-être à la pêche comme Lisandro, Gonalons, Seguin, Gorgelin. Jeudi matin la terrible épreuve du run and bike est au programme. Comme le disait Boumsong : « si tu l’as fait à fond, celle là laisse des traces ».

Photos

Tignes 30/06/10 - Basket et muscu

10 photos