masculins / Le coin des filles

Brondby – OL à Gerland et sur OLTV

Publié le 11 octobre 2007 à 06:00 par MG

Ce soir à 19h, l’Olympique Lyonnais féminin entre dans le deuxième tour de la Coupe d’Europe féminine.

Pour sa première participation à cette compétition, le club s’est offert l’organisation de l’étape, invitant donc les olympiennes et leurs adversaires à se présenter dans le grand stade de Gerland.

Pour son premier match, l’OL rencontre les Danoises de Brondby.
Brondby fait partie des têtes de série de ce 2ème tour, au même titre que Kolbotn (Norvège, autre adversaire de Lyon), Arsenal (Angleterre), Frankfort (Allemagne) et Umea (Suède).
Contrairement à l’OL, les Danoises sont des habituées de l’Europe. Elles ont participé aux 4 dernières éditions. Elles ont atteint l’an dernier les ½ finales de l’UEFA et ont été éliminés par Arsenal Ladies qui a été sacrée Championne d’Europe.

Brondby n’est pas une équipe totalement inconnue de Farid Benstiti puisque six joueuses de l'équipe danoise ont disputé la Coupe du Monde de foot féminin le mois dernier en chine avec la sélection du Danemark, s'inclinant en 1/4 de finale. Six Internationales que l’entraîneur olympien a pu apprécier en regardant la retransmission des matchs à la télévision. Attention donc à la meneuse de jeu, le milieu de terrain de 29 ans Cathrine Paaske Sorensen, aux défenseurs Mia Olsen (27 sélections) et Bettina Falk (42 sélections), ainsi que le milieu de terrain née en 1975, riche de 28 sélections, Anne Dot Eggers Nielsen. Sans compter les autres internationales, moins capées, Stine Dimun (attaquante 5 sélections), Line Roddick (milieu de terrain 9 sélections), Maïken Pape (attaquante 10 sélections), Julie Rydahl Bukh (milieu de terrain 7 sélections), Gitte Andersen (défenseur 4 sélections). Enfin, n’oublions pas Tine Cederkvist, la gardienne de Brondby, aujourd’hui doublure en sélection, elle a 44 matchs internationaux à son actif.
Les Danoises sont des joueuses athlétiques. Les attaquantes sont notamment assez grandes.

Brondby : un souvenir Montpelliérain
[IMG42334#R]Mais le coach n’est pas le seul à avoir pu analyser le jeu danois, car certaines des joueuses de l’OL ont déjà rencontré Brondby il y a deux ans. Hoda Lattaf, suspendue encore un match en Coupe d’Europe et qui ne sera pas sur la pelouse jeudi, se souvient qu’avec Montpellier, en quart de finale, elle avait inscrit un but lors du match aller.
"On avait marqué d’entrée. C’était notre avantage. On a pris le monopole sur le jeu et elles n’ont pas pu s’exprimer. J’en garde une belle satisfaction parce qu’on avait gagné 3-0 à la maison et on les avait battu 3-1 chez elles. C’est une équipe qui est assez athlétique. Tactiquement bien en place aussi. C’est un des meilleures clubs chez elles au Danemark mais nous aussi on a beaucoup d’internationales dans l’équipe. Avec les Bleues, on a rencontré l’équipe nationale lors de l’Algarve Cup en mars dernier et c’est vrai qu'on n'avait fait bonne impression. Ca reste un football qui peut nous poser des problèmes si on n'est pas concentrée. Pour moi, ça va être du 50-50 ce 2ème tour de Coupe d’Europe dans la mesure où on a deux têtes de série dans notre groupe".

Elodie Thomis, Camille Abily, Sonia Bompastor et Laure Lepailleur étaient dans l’effectif héraultais lors du ¼ de finale perdu par Brondby face à Montpellier. Le défenseur Laure Lepailleur se souvient d’une équipe qui joue bien au ballon, plus physique que technique : « Elles sortent de la Coupe du Monde. Il faut espérer qu’elles soient un peu fatiguées ! ».

Brondby – OL, jeudi 11 octobre, 19h (Stade de Gerland)
Le club lyonnais ouvre la tribune Jean Jaurès pour tous les supporters pour une place au prix de 4 € (10€ le Pass 3 matchs).

Le match est transmis en direct sur OLTV. L'antenne est prise de Gerland à 18h45, avec les commentaires de Maryline Genevrier et Cécile Locatelli, complétée par les réactions en bord de terrain récoltées par Guillaume Gache.


[IMG42488#C]

 
Sur le même thème