masculins / Conférence de presse

Bruno Genesio : "L'équipe qui affrontera Lorient ne sera pas la même que celle qui défiera le Besiktas"

Publié le 07 avril 2017 à 16:30 par YM

Le technicien rhodanien s'est présenté en conférence de presse à la veille de la réception du FC Lorient, au Parc OL, pour le compte de la 32 journée de Ligue 1.

Le point santé

«Tout le monde est opérationnel pour demain. »

La victoire de mercredi à Metz

« Je retiens les 3 points. C'était un contexte particulier en l'absence du public. L'essentiel c'était de gagner et on l'a fait. On a creusé l'écart sur nos poursuivants pour la 4e place et on espère encore jouer le podium, même si c'est improbable et très compliqué. On ne veut pas avoir de regrets en fin de saison et on doit se donner les moyens de ne pas en avoir en remportant nos matchs. »

La venue de Lorient

«On appréhende toutes les rencontres. Paradoxalement, on a plus de mal face aux mal classés. On peut avoir des regrets là-dessus. On respecte chaque adversaire. Lorient est sur une bonne dynamique et a réussi un joli renversement de situation à Nancy. Ça soude un groupe ce genre de performance. Ils ont su enchaîner en battant Caen derrière. Ils se donnent les moyens d'aller chercher le maintien et je pense qu'il viendront au Parc OL pour jouer. Ils ont repris espoir. De notre côté, on aimerait gagner ce match pour bien se mettre en route avant l'aller contre le Besiktas. L'équipe qui débutera demain ne sera pas la même qu'en Ligue Europa. Mais on doit avoir une bonne dynamique et on veut donc gagner cette rencontre. On a un effectif de qualité, on peut se permettre de faire tourner afin de concerner le maximum de joueurs. Beaucoup de joueurs méritent de jouer. »

Papier Bruno Genesio

Le match contre le Besiktas

«On y pense mais on doit faire le job en championnat. La meilleure manière de s'y préparer, c'est de gagner demain face à Lorient et de bonifier le succès contre Metz. Le championnat et la Ligue Europa sont liés. De bons résultats en L1 nous permettront d'avoir une bonne dynamique au moment d'affronter le Besiktas, et inversement. On ne peut pas délaisser le championnat, en se disant qu'on garde nos forces pour l'Europe, mais ça serait le meilleur moyen de se planter. On ne fait l'impasse sur aucune des deux compétitions mais on variera quand même les temps de jeu de certains éléments. Ce 1/4 de finale de C3 a évidemment une très grosse importance mais ça n'est pas une raison pour abandonner la Ligue 1. Les joueurs en ont conscience. »

La bonne entrée de Jordan Ferri en Lorraine

« J'ai confiance en mon groupe. Jordan (Ferri) et les joueurs qui jouent moins sont concernés. On l'a vu contre Metz, les remplaçants ont fait la différence. Ça montre que le groupe vit bien. »

Sa relation avec le président

« Je me projète déjà sur la saison prochaine. Le métier d'entraîneur est confronté aux critiques et aux changements. Mais je suis conforté par les propos du président. Maintenant, on verra ce qui adviendra dans le futur. Ceux qui disent que c'est une catastrophe, je ne les écoute pas. Le plus important pour moi, c'est de savoir que le président a confiance en moi et que les joueurs donnent tous à l'entraînement et les jours de match. »

Sur le même thème