masculins / OM - OL

Bruno Genesio lance le duel des Olympiques en conférence de presse

Publié le 16 septembre 2016 à 14:13 par CC

A deux jours du match contre l’OM, l’entraîneur de l’OL a balayé l’ensemble de l’actualité lyonnaise.

Bruno, pouvez-vous d’abord nous faire un point sur l’état de santé de votre groupe ?

Mathieu Valbuena ne sera pas du déplacement au Vélodrome. Il est encore trop juste. Nabil (Fekir) est également forfait. Il a un examen de contrôle lundi et je suis assez confiant pour qu’il puisse intégrer le groupe mercredi prochain contre Montpellier. Maxime Gonalons fait partie également des absents en raison de sa suspension de quatre matchs. On ne devrait pas faire appel de la décision car il avait déjà deux cartons jaunes. Sa longue indisponibilité est évidemment embêtante car il va manquer le derby comme Alex Lacazette aussi. Mais on a vu mercredi que l’on avait les ressources pour surmonter ces absences. Lucas Tousart, qui a beaucoup progressé et fait un bon championnat d’Europe, est le successeur désigné de Maxime pour le match de dimanche. Concernant Corentin Tolisso, je vais le reconduire au poste de meneur de jeu. Quand on voit ses performances, on comprend mieux  pourquoi on voulait absolument le conserver. Il a le potentiel pour devenir un joueur de très haut niveau. Il a le physique et l’intelligence de jeu. Il peut progresser dans la gestion de ses efforts et gagner en efficacité, notamment  dans les frappes à mi-distance.

Pourrais t-on voir Jean-Philippe Mateta ce dimanche à Marseille ?

Il figure pour le moment dans le groupe de 20 joueurs qui est concerné par le match. Après, il vient d’arriver et s’est entraîné en marge du groupe ce vendredi. Il a fait 25 minutes de travail devant le but. Il a les deux pieds et enchaîne assez vite. Il aime marquer des buts mais il lui faut du temps. J’ai eu en tout cas un entretien très intéressant avec lui. Il m’a fait une très belle impression pour un jeune joueur. Il arrive au club avec plein d’ambitions et de fraîcheur. C’est un profil très intéressant pour nous, différent des joueurs que l’on avait dans l’effectif. C’est un joueur d’avenir. Il faudra donc être patient avec lui. Il a beaucoup de choses à apprendre pour faire sa place au haut niveau. On est content de l’avoir.

Emmanuel Adebayor peut-il également rejoindre l’OL dans les prochaines heures ?

Il peut venir en effet. Il est arrivé à Lyon et je vais le rencontrer à l’issue de cette conférence de presse. J’ai plein de choses à lui demander, notamment sur sa dernière expérience à Crystal Palace. Je veux connaître son état de forme, ses motivations qui pourraient l’amener à nous rejoindre. J’ai besoin aussi d’en savoir un peu plus sur son niveau physique, sa motivation. Ce ne sera pas un entretien d’embauche mais un entretien de confiance afin de me faire une réelle idée du joueur mais aussi de l’homme. C’est très important à mes yeux. Emmanuel Adebayor a un peu le même profil que Jean-Philippe Mateta. Il n’est pas question d’empiler les joueurs mais plutôt de renforcer notre effectif.

C’est un joueur que l’on n’imaginait pas forcément dans le viseur de l’Olympique Lyonnais…

Le mercato est terminé et ce sont des joueurs qui sont libres pour différentes raisons. On pourra toujours commenter nos choix de manière négative mais la décision finale sera prise pour le bien de l’équipe. Dans le recrutement il y a toujours une part de doutes. On ne peut pas être certain de l’adaptation du joueur, et encore moins dans une situation d’urgence. C’est donc à nous de lever un maximum de ces doutes. A l’issue de notre entretien, on verra alors s’il peut commencer sa visite médicale.

Dans quel état d’esprit est votre équipe avant le déplacement à Marseille ?

On veut confirmer notre belle rencontre contre le Dinamo Zagreb. On veut aussi peaufiner certains détails pour être moins en difficulté au niveau défensif et continuer de se rassurer. J’ai été agréablement surpris par la capacité des joueurs à assimiler le nouveau système de jeu à seulement 48 heures du match. Cela montre l’intelligence de notre groupe et aussi que lorsque l’on a  un état d’esprit collectif, cela marche  dans le foot. Ce système a permis à tous les joueurs d’être plus concentrés et d’être aussi plus impliqués. Après, certains ont tenté de dévaloriser notre performance, en disant que l’on avait rencontré mercredi l’une des moins bonnes équipes de l’histoire de la Ligue des Champions. On verra bien lors des prochains matchs de Ligue des Champions… Dans le football, on ne peut pas toujours tout expliquer. Contre Zagreb, on aurait pu prendre deux buts et dans le même temps, on aurait aussi très bien pu s’imposer à Dijon. Alors l’essentiel est d’avoir bien débuté notre parcours en Ligue des Champions et de s’être rassuré après deux grosses déceptions

Comment avez-vous jugez la performance de Nicolas Nkoulou ?

Je suis satisfait de sa prestation mercredi. Il peut évidemment faire mieux mais c’est un joueur qui est arrivé chez nous avec une préparation tronquée. Le passé nous a montré que cela ne facilite pas forcément l’intégration d’un joueur. C’est pour cela, qu’il faut être avec lui et toujours avoir des paroles de réconfort.


Après le Dinamo Zagreb, c’est une autre belle affiche à jouer contre l’Olympique de Marseille…

Il faudra être concentré sur notre jeu et faire abstraction de l’environnement. On a assez d’expérience maintenant pour aborder ce match avec confiance et sérénité. Ce sera un match « chaud » mais un match super intéressant à jouer.

Comment jugez-vous votre futur adversaire ?

Ils ont eu une intersaison plutôt agitée mais ils l’ont plutôt bien gérée. A Nice, ils ne méritaient sûrement pas de perdre la semaine dernière. Je ne pense que l’OM soit à sa place au classement. Je m’attends à un match de niveau Ligue des champions et il faudra répondre au défi imposé pour pouvoir mettre notre jeu en place.

D’autant qu’en face, il y aura une vieille connaissance avec Bafé Gomis…

C’est un joueur qui nous a marqué à chaque fois une quinzaine de buts par saison lorsqu’il était chez nous. C’est un joueur attachant, humain et porté vers les autres. J’aime beaucoup l’homme et j’ai vu que le joueur était aussi très affûté et en jambes même s’il a peu joué la saison dernière en Angleterre.

Sur le même thème