masculins / OL - Nancy

Bruno Genesio : « On se doit une revanche à nous-mêmes »

Publié le 08 février 2017 à 08:00 par SC

Avant l'entraînement du jour, le coach lyonnais est passé par la salle de presse pour évoquer notamment le derby perdu dimanche et le match contre Nancy mercredi soir au Parc OL.

Point santé

« On a encore une incertitude concernant Mouctar Diakhaby, qui ressent des douleurs à sa cheville. Rafael est indisponible car il a un problème à l’adducteur. Nicolas Nkoulou rentre avec un titre de champion d’Afrique donc c’est bien. »

Le moral après le derby perdu

« Ca fait extrêmement mal. On est combatifs et on a envie de rebondir, de montrer un autre visage. On veut effacer la soirée de dimanche. On n’a pas été combatifs durant la première période. Il faut retrouver cet esprit. On doit être revanchard sur tout ce qu’il s’est passé. On se doit une revanche à nous-mêmes. On voit peut-être une équipe qui a moins de valeurs collectives. C’est souvent le cas dans une dynamique négative. A nous de renverser ça comme on a pu le faire auparavant. »

Les expulsions de Ghezzal et Tolisso

« C’est pénalisant pour eux et pour le club. C’est pour ça qu’ils vont être sanctionnés financièrement et lourdement. Ça ne sert à rien ce qu’ils ont fait. Ils ont assombri l'image du club… Rachid Ghezzal, c’est un second carton jaune. Juste avant, il y a aussi le coup de poing de Lemoine dont on ne parle pas. L’action de Corentin Tolisso n’est pas excusable. Il faut savoir garder son sang-froid même si plein de choses peuvent se passer. »

Votre état d’esprit

« Je comprends les interrogations. Si j’ai un regret, c’est peut-être de ne pas avoir titularisé Mathieu Valbuena. Pour le reste, je referais pareil. Je connais les critiques mais j’ai envie de travailler. Ça donne encore plus de motivation. Ce qu’il me fait rire, c’est qu’on peut tout dire et son contraire dans une seule phrase. Je ne veux pas me plaindre de mon sort… On doit montrer de la confiance, c’est important de montrer sa confiance à ses joueurs. J’ai été déçu de notre comportement en début de match mais pas trahi. Je ne vois pas de signes qui me font croire que le vestiaire est plus divisé qu’après le match de Guingamp. Au contraire. Les joueurs sont les premiers malheureux… Je suis inquiet car on est dans une crise de résultat mais j’ai confiance en mon groupe pour redresser la barre. J’ai envie de montrer que tout encore possible. »

Le match contre Nancy

« C’est une équipe en forme, à l’aise à l’extérieur depuis plusieurs semaines. Il faut rester soudés, solidaire et montrer beaucoup de caractère. Il ne faut pas se déresponsabiliser. On doit tous faire notre autocritique. C’est un peu la même situation qu’après la défaite contre Guingamp… A nous d’afficher les vertus qui nous ont manquées ces derniers temps pour éviter les éventuelles critiques dans le stade. »

La gestion de Nabil Fekir

« Elle n’est pas problématique. Nabil est soumis, comme les autres joueurs, à des choix. Son remplacement à la pause était pour rééquilibrer l’équipe. Tous les joueurs sont déçus quand ils sortent du terrain. »

Sur le même thème