masculins / Média

L1 : La conférence de presse de Bruno Genesio

Publié le 25 août 2016 à 13:34 par VL

L'entraîneur lyonnais a balayé l'actualité du club à deux jours du déplacement à Dijon pour la troisième journée de Ligue 1.

Où en est votre groupe à deux jours du match face à Dijon ?

Il n'y a plus qu'un seul blessé, Rachid Ghezzal, qui est en reprise. Tous les autres sont opérationnels, à l'image de Jallet, Morel et Kalulu. Ce dernier fera sa rentrée en CFA ce week-end. C'est une bonne nouvelle d'avoir le groupe quasiment complet car c'est toujours bien d'avoir des choix a faire.

Avez-vous des craintes avant d'affronter cette équipe de Dijon ?

Dijon a perdu ses deux premiers matches mais par un seul but d'écart. C'est une équipe qui a une bonne organisation, qui est rigoureuse, avec une bonne structure. Il faudra bien démarrer le match, en tout cas mieux que contre Nancy pour prendre les trois points. Ce genre de rencontres sont toujours difficiles a négocier, surtout à cette période, à quelques jours de la trève.

Monaco est à deux points derrière l'OL, et affronte le PSG ce week-end, c'est un plus pour l'équipe ?

C'est mieux de bien débuter. Cela permet de maintenir la confiance et d'avoir un certain matelas de points. Tout le monde nous avait enterrés l'année dernière en janvier, et on s'était relevé. Il faut être régulier, même si l'on risque de lâcher quelques points avec la Ligue des Champions.

A quel niveau l'équipe peut-elle s'améliorer en ce début de saison ?

L'équipe est perfectible dans le jeu et défensivement, même si l'on a pas pris de but depuis le début du championnat. On est en avance par rapport à ce que l'on pouvait espérer. On a réalisé une heure de qualité sur les deux premiers matches. On manque encore de présence athlétique pour faire des matches pleins.

Où en est le cas Valbuena ?

On a eu une très bonne discussion avec Mathieu avant le Trophée des Champions. Je compte sur lui. Il s'investit très bien à l'entraînement et sur le plan personnel aussi. Pour moi, il n'y a pas de sujet Valbuena, on raconte beaucoup de choses autour de lui...

Est-ce que la sélection de l'équipe de France et le tirage au sort de la Ligue des Champions peuvent parasiter l'équipe en ce moment ?

J'ai mis en garde les joueurs ce matin concernant leurs réactions quant a leur sélection et le tirage. C'est toujours dangereux car on peut oublier qu'il y a un math difficile samedi. On sera en danger si on ne fait pas attention à cela. Il faut que les joueurs restent concentrés sur le match de Dijon, qui est l'objectif numéro un.

Que pensez-vous des performances actuelles d'Alexandre Lacazette ?

Il est sur une bonne dynamique, dans la continuité de la fin de saison dernière. Il a réglé des problèmes personnels et est très bien physiquement. Avoir des jambes, c'est toujours important pour un attaquant. Il se sent bien ici, tout est réuni pour que cela se passe bien pour lui. Ce qui m'importe, c'est ce qu'il fait dans les matches, en dehors de ses buts, comment il joue quand on a le ballon et lorsqu'on ne l'a pas. Je ne regarde pas que les statistiques.

Alex est capable de marquer plus de trente buts cette saison. Mais cela dépend de sa fraîcheur physique et des éventuelles blessures. Il dépend aussi de l'équipe, qui doit être performante pour le faire marquer. Beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte.

Sa décision ? Il se sent bien ici. Parfois, on croit que l'herbe est plus verte ailleurs et on se trompe. Beaucoup de joueurs partis à l'étranger sont par la suite revenus en France. Il est dans un club où tout le monde l'aide. Sa réflexion est la bonne actuellement. On est parti pour avoir de grands moyens, avec un nouveau stade et un nouveau centre d'entraînement...

D'autres buteurs ? Ça viendra. Les circonstances ont fait qu'Alex est notre seul buteur jusqu'à présent mais je sais que Nabil, Mathieu ou Maxwel vont marquer. Sergi en est capable aussi. C'est l'équipe qui fait que l'on marque. Il faut que d'autres joueurs le fassent si l'on veut remplir nos objectifs. Rachid ne peut pas le faire pour l'instant car il est blessé mais j'espère qu'il inscrira beaucoup de buts pour nous, comme lors des cinq derniers mois de la saison dernière.


Le cas Rachid ?

Je trouve dommage que la situation d'un joueur formé au club s'enlise depuis trois mois. Ce n'est pas parce que je l'ai lancé que cette situation m'affecte plus. Les joueurs sont responsables de ce qu'ils font. C'est uniquement grâce à lui s'il a joué l'année dernière. Il a montré qu'il pouvait être titulaire. Ce qui est dommage c'est qu'il perd du temps, et nous aussi. Il n'y pas de fautifs dans cette histoire, je ne suis pas là pour désigner quelqu'un du doigt. Mais il y a des choix de carrière importants à faire, et rapidement. Quand on tergiverse de cette façon, cela  peut avoir des conséquences négatives. Je sais que l'on a à disposition un joueur performant, qui n'a malheureusement pas pu jouer  depuis le début de saison.

Le fait d'avoir une équipe-type depuis le début du championnat est-il un avantage ?

C'est une manière de mettre les joueurs en confiance. Il ne faut pas oublier que nous jouons seulement un match par semaine en ce moment. Mon rôle est de garder un groupe concerné et sous pression. On sait que l'apport des remplaçants a représenté six points en plus la saison dernière, sans eux, nous n'aurions pas terminé deuxième. Ceux qui ne débutent pas les matches sont toujours importants.