masculins / Mercato

Bruno Genesio : "Le départ de nos cadres doit pousser certains joueurs à devenir de vrais leaders"

Publié le 06 juillet 2017 à 17:40 par YM/MM

Ce jeudi après-midi, Bruno Genesio s'est présenté face aux médias à l'approche du premier match de la saison 2017-2018 de l'OL, face au FBBP01, samedi. Le technicien lyonnais a fait part de ses objectifs à l'aube du nouvel exercice et s'est également penché sur la suite du mercato rhodanien.

BRUNO GENESIO

Le début des rencontres de présaison

"Il y aura un turnover important lors des matchs amicaux. Concernant le jeu, on va évoluer avec un bloc un peu moins haut ainsi qu’avec des attaques plus rapides que la saison passée. Samedi, j’attends de mes joueurs qu’ils poursuivent leur préparation. J’espère qu’ils respecteront notre façon de jouer, notamment sur le plan défensif, qui est le dossier prioritaire de notre intersaison au vue des soucis rencontrés la saison dernière."

Les objectifs pour cette nouvelle saison

"Notre objectif est d’être performants et d’aller le plus loin possible en Ligue Europa, puisque la finale se disputera au Parc OL. On a également pour priorité d’accrocher l’une des trois premières places en championnat. On a le niveau pour remplir nos attentes."

Le départ d'Alexandre Lacazette

"C’est toujours difficile lorsqu’un joueur que l’on connaît depuis plusieurs années, formé au club, nous quitte. Et ça nous fait également plaisir car ça valorise notre formation, car il rejoint un très grand club. Ça laisse un grand vide, c’est notre meilleur buteur depuis trois saisons. Mais il voulait découvrir autre chose et on ne pouvait pas l’en empêcher. On a travaillé pour compenser au mieux son départ en faisant venir Mariano. Mais on continuera de suivre ses performances. Mariano Diaz et Bertrand Traoré sont susceptibles d’évoluer dans l’axe et on n’envisage pas pour le moment d’en prendre un autre. Mais qui sait, tout peut se passer d’ici au 31 août… On verra comment se passe la préparation, les matchs amicaux. Et puis, s’il y a une opportunité intéressante alors peut-être qu’on changera d’avis. Il ne faut oublier nos jeunes du centre de formation, qui ont la possibilité de s’installer durablement dans l’effectif."
Papier Genesio conf 17-18

La suite du mercato lyonnais

"On espère encore compter l’arrivée de 2-3 joueurs d’expérience. Les deux dossiers défensifs avancent, doucement, mais ils avancent. En priorité un défenseur central, capable de s’immiscer dans un rôle de leader. On a également l’opportunité de prendre un arrière droit, les deux avant le début du championnat. Il n’y a pas d’arrivée prévue pour remplacer Tolisso. Comme pour Lacazette, on ne doit pas essayer de les remplacer par des clones. On doit les remplacer par des joueurs ciblés, qui entrent dans l’animation de jeu de l’équipe. Les grands clubs savent rebondir, se projeter, anticiper. Et on aura les armes la saison prochaine pour rivaliser avec les autres clubs français en championnat et étrangers en Ligue Europa."

Le remplacement des leaders partis lors du mercato

"On a des recrues capables de les remplacer et certains de nos joueurs, comme Nabil Fekir, doivent désormais prendre leur suite et devenir de vrais leaders. C’est une saison importante pour lui car il y aura la Coupe du Monde en fin de saison. Il a les qualités requises pour y participer. Il est revenu avec beaucoup de très bonnes intentions et il a énormément d’ambition. Il est très affuté. On a également beaucoup de joueurs formés au club qui sont présents avec le groupe professionnel. On n’a pas bafoué notre identité malgré les départs. Certes, on a perdu beaucoup de joueurs coup sur coup. Mais ça montre la qualité de notre formation. La perte sportive est énorme mais on garde une équipe très compétitive. Concernant le poste de Maxime Gonalons, l’alternative à Lucas Tousart c’est Christopher Martins Pereira. Il est méconnu et sort du centre. Mais, avant d’arriver où ils en sont, Sam (Umtiti), Max (Gonalons), Alex (Lacazette) et Coco (Tolisso) sont passés par là. Les jeunes montrent des choses à l’entraînement donc, à un moment donné, il faut les lancer. Il y a aussi la possibilité de changer de système et de passer à 3 au milieu. Concernant le capitanat, on en profitera pour étudier les joueurs ayant les qualités ainsi que le charisme nécessaire pour s'en emparer. Être capitaine, c’est un rôle important où plusieurs critères doivent être remplis. Je suis un petit peu réfractaire à l’idée de le donner à un gardien car c’est un poste à part. Mais je ne m’interdis rien."