masculins / FC Metz-OL

Bruno Genesio : « Il faut mettre les mêmes ingrédients contre le FC Metz »

Publié le 02 décembre 2016 à 15:43 par CC

L’entraîneur lyonnais est revenu en conférence de presse sur la large victoire à Nantes et a planté le décor à la veille du déplacement à Metz.

Le carton face au FC Nantes (6-0)

On est content d’avoir gagné ce match. Ce n’est pas donné à tout le monde de gagner 6-0 à l’extérieur. On a produit du jeu et surtout montré de la continuité sur une heure et demie. En seconde mi-temps, on aurait pu se relâcher mais l’équipe est restée disciplinée. Maintenant, il faut acquérir une régularité et faire mieux défensivement. On concède encore trop de situations litigieuses. On parlera de match référence quand on reproduira ce genre de match face à une équipe mieux classée. En attendant, il faudra remettre les mêmes ingrédients face au FC Metz, garder cet état d’esprit et cette humilité.

Il faut rester très concentré, ne pas se préserver,  car la meilleure manière de préparer la réception de Séville, est de gagner les matchs

L’état d’esprit avant le déplacement à Metz

Le danger est évidemment d’avoir la tête à Séville. Tout le monde nous parle déjà de ce match et il faut éviter de tomber dans le piège. On ne peut pas faire l’impasse sur ce déplacement. On a beaucoup trop de retard en championnat. Il faut rester très concentré, ne pas se préserver,  car la meilleure manière de préparer la réception de Séville, est de gagner les matchs.

Un turn-over avant Séville ?

A Nantes, j’ai pu faire souffler quelques joueurs (Alex Lacazette et Rachid Ghezzal) en les sortant à l’heure de jeu. On peut imaginer pourquoi pas une équipe de départ proche de celle alignée à Nantes.

De nombreuses satisfactions individuelles

On a un groupe très homogène et je reçois actuellement pas mal de signaux positifs à l’entraînement. Mathieu Valbuena est bien. Il a laissé de côté les choses qui le parasitaient. Il est totalement dans son jeu et ses deux buts inscrits font taire les critiques. A Nantes, j’ai vu  beaucoup de joueurs intéressants : Rafael, Max Gonalons, Sergi Darder… C’est plutôt encourageant et on s’aperçoit que lorsque les joueurs sont à leur meilleur niveau, on devient une équipe difficile à manier. Concernant, Nabil Fekir, il reste un titulaire dans ma tête. Il ne peut pas être une doublure et il redeviendra rapidement le titulaire qu’il n’aurait jamais du cesser d’être sans cette vilaine blessure.

Les performances de Mouctar Diakhaby

Il a un vrai potentiel, une marge de progression importante et prend peu à peu confiance. L’enchainement des matchs lui fait le plus grand bien, après il faut qu’il fasse attention à toutes ces louanges car il doit garder sa lucidité. Il doit notamment travailler sur la concentration, savoir mieux se placer et appréhender le positionnement de ses coéquipiers.

Le cas Rachid Ghezzal

C’est une situation complexe et compliquée pour le club. C’est à Rachid de faire son choix. Il a besoin d’un peu de temps pour prendre sa décision et j’attends une réponse ferme après la trêve hivernale. J’ai envie qu’il reste au club car il est performant et permet à l’équipe d’avoir un vrai équilibre offensif et défensif. Quoi qu’il arrive, on devra se passer de lui en janvier puisqu’il va participer à la Coupe d’Afrique des Nations avec l’Algérie.

Le duel Benzema-Umtiti  dans le Classico

Je pense que je pourrai regarder un bout du match (coup d’envoi samedi à 16h15). Je suis très fier de voir deux joueurs formés à l’OL qui participent à cette rencontre. Cela montre que chez nous le travail est bien fait dès la préformation. Je ne veux pas choisir un camp car ce sont deux footballeurs et deux personnes que j’apprécie particulièrement. Que le meilleur gagne.

Sur le même thème