masculins / OL - AJAX

Bruno Genesio : « On est sur le bon chemin »

Publié le 18 juillet 2017 à 22:56 par MM

L’entraîneur est content du succès face à l’Ajax Amsterdam (2-0). Après ce troisième succès en trois matchs, il invite son groupe à continuer et à ne pas s’enflammer.

Bruno Genesio

Je suis satisfait parce qu’il y a la victoire, même en match de préparation c’est toujours un objectif. On n’a pas encaissé de but, ça ne nous a pas permis l‘an dernier d’accrocher le podium. J’ai aimé aussi l’état d’esprit collectif. La victoire est plus significative que les deux autres, ce soir on affrontait une très bonne équipe. Ça ne reste que des matchs de préparation, il faut continuer à travailler et garder cet état d’esprit.

Il y a beaucoup d'enthousiasme, de sérieux et d’application. C’est plus facile quand tout le monde est concerné par l’animation défensive. On dit souvent que ça part des attaquants, ce soir Amine Gouri et Nabil Fekir ont été les premiers à bien défendre pour empêcher les relances, la relation avec les milieux de terrain. Ensuite les deux lignes de quatre ont bien fait leur travail. On a un vrai bloc équipe pour l’instant et c’est ce qu’il faut conserver. Le 4-2-3-1 est un système qu’on a mis en place car c’est celui qui correspond le mieux aux qualités des uns et des autres.

On va partir en Chine avec le même groupe que ce soir quasiment, car je tiens à maintenir l’esprit qu’il y a dans ce groupe. Sur le match de lundi, il y aura moins de rotations et des temps de jeu plus conséquents, mais ça fait partie de la réalité d’un club de haut niveau. Traoré sera là.

Amine montre des choses intéressantes, comme Myziane, comme Willem. On estime que ces joueurs-là ont le potentiel pour s’exprimer au plus haut niveau, à eux de saisir leur chance. C’est ce qu’ils font pour l’instant, je suis très satisfait d’eux jusque-là, notamment dans l’investissement. Amine a joué 90 minutes et il a fait beaucoup d’efforts.

Il faut rester prudent, on est sur le bon chemin. Il faut continuer, ne pas se relâcher et croire que tout est acquis.



papierinterieurReaction608

Anthony Lopes :

On avait entre guillemets une petite revanche à prendre, même si ce n’était qu’un amical. Ils étaient un peu plus en avance dans leur préparation que nous. On a fait un très bon match, on a été très solide et sérieux jusqu’à la fin malgré les changements.

Le nombre de buts encaissés est ce qui nous a coûté pas mal de points l’an dernier. Pendant cette préparation, on essaie de le limiter. Pour l’instant on en a pris qu’un en trois matchs. On a une rencontre en Chine face à l’Inter en espérant qu’il y ait un clean-sheet encore au bout. L’an dernier on ne faisait pas les efforts tous ensemble, c’était un peu notre péché mignon. On était un peu en décalage et ça créait pas mal d’espaces. Là pendant ces matchs on est resté sérieux et on respecte les consignes du coach.

Marcelo parle portugais donc je n’ai pas de soucis pour communiquer avec lui. Après il y a Kenny, et c’est vrai qu’il y a eu pas mal de changements dans l’effectif. Mais on ne le ressent pas forcément. Sur le terrain, c’est assez fluide et on a encore deux matchs pour bien se préparer avant d’entamer le championnat.

C’est toujours difficile quand on voit des amis partir comme Alex Lacazette, Corentin Tolisso et Max Gonalons mais il sont dans des grands clubs. Moi je suis bien ici (sourires). On perd des hommes forts, il y a pas mal de joueurs qui se révèlent dans cette préparation. Il nous faut des nouveaux leaders, continuer à grandir et amener un petit plus à chaque match.

Le coach fait un turnover pendant les amicaux. C’était un réel plaisir de porter le brassard ce soir. Je suis issue du centre de formation, c’était une belle fierté pour moi. Le coach prendra sa décision et quoiqu’il arrive tout le monde acceptera ce choix et on sera tous concentré sur les objectifs.






Sur le même thème