masculins / BORDEAUX - OL

Bruno Genesio : « On lâche 2 points qui étaient largement à notre portée »

Publié le 03 mars 2017 à 22:50 par SC

Le coach, le président et les joueurs lyonnais ont réagi au micro d’OLTV suite au match nul 1 à 1 sur la pelouse de Bordeaux.

Bruno Genesio

« Je suis déçu de l’entame car on concède un but sur la première contre-attaque. On n’a pas lâché et on revient au score. On est déçus du résultat, on lâche deux points qui étaient largement à notre portée. On a eu la maitrise pendant la majeure partie du match même si on a un peu manqué de justesse. On a eu des occasions pour revenir, notamment avant la pause. Ce n’est jamais simple de revenir quand on est menés à l’extérieur, surtout face à une belle équipe… On va bien récupérer, on a un peu de temps. Il faudra faire un grand match face à la Roma. C’était important de ne pas perdre à l’extérieur et de prendre un point. Ça peut nous servir pour la suite. »

Jean-Michel Aulas

« C’est mitigé. On avait l’impression qu’on pouvait faire un peu plus. Bordeaux est une équipe redoutable et en forme. On a su revenir et ce n’était pas facile. On pouvait perdre ce match mais on aurait dû le gagner. C’est un sentiment mitigé. Il faut retenir ce match nul. Bordeaux avait pris la décision de jouer derrière et en contres. C’est un match qui va nous permettre de prendre confiance avant les matchs de Ligue Europa. Il faut rester positif même s’il y avait la place pour gagner ce match. »

Anthony Lopes

« C’est un match bizarre. Ça pouvait basculer dans un sens comme dans l’autre. On est tombés sur une belle équipe de Bordeaux, qui a bien exploité nos failles. C’est plutôt un match nul mérité. Il y a de la déception car on avait à cœur de prendre les trois points pour les distancer. Il faut maintenant se concentrer sur le match de jeudi ».

Jérémy Morel

« C’est dommage. Je pense qu’on a perdu deux points ce soir. On a quand même su revenir au score, ce qui montre un état d’esprit. C’est plutôt une bonne chose mais on ne parvient pas à enchaîner face à un concurrent direct pour l’Europe. On savait que Bordeaux était une belle équipe. On se devait de mieux faire et on en avait les moyens. »

Sur le même thème