masculins / PSG - OL

Bruno Genesio : « On ne va pas à Paris en victime, on est capables de montrer un tout autre visage »

Publié le 15 septembre 2017 à 14:43 par SC

Bruno Genesio s'est présenté face aux médias à l'approche du déplacement au Parc des Princes à l'occasion de la 6ème journée de Ligue 1.

Point santé 

« Jordan Ferri a pris un coup au mollet. Il est incertain pour le match de dimanche. Cheik n’est toujours pas opérationnel. » 

Le nul à Limassol 

« On a affiché trop d’insuffisance technique et d’individualisme sur certaines actions. On a du mal à mettre notre jeu en place depuis le match de Guingamp. Il y a beaucoup d’incompréhension. Il va falloir remédier à ça dès dimanche. L’inquiétude est toujours là après ce genre de prestations. On n’a pas de certitudes dans notre jeu. Il faut travailler, faire le dos rond. On a été très nerveux dès le début du match. Cela a provoqué beaucoup de déchet. » 

Le système tactique 

« Ce n’est pas évident de modifier le système car nos joueurs ont des caractéristiques propres. Je ne peux pas décaler Nabil Fekir sur un côté. Il est l’un de ceux qui a surnagé lors du match hier. Il faut se servir de sa forme du moment… Je n’ai pas de regret par rapport aux choix de joueurs. On a intégré le match de dimanche dans la réflexion. Dimanche, on aura besoin de sang frais. Le match d’hier était le plus important... Il y a eu beaucoup de changements à l’intersaison. Il faut encore un peu de temps. On est invaincus depuis le début de saison. Tout n’est pas catastrophique. » 

Papier Genesio conf 17-18

Le déplacement à Paris 

« C’est une des meilleures équipe d’Europe en ce moment. On y va avec beaucoup d’humilité. Il y a de très grands joueurs. On ne peut pas y aller la fleur au fusil. Sur l’ensemble de la saison, aucune équipe ne peut contester le PSG. Mais sur un match, c’est possible. On devra être plus juste dans nos choix techniques. L’équipe est coupée en deux à cause des pertes de balle. On doit s’améliorer dans l’utilisation du ballon. Physiquement, on est bien mais mentalement, on doit être plus concentrés. Faire un contrôle ou une passe n’est pas insurmontable pour des joueurs de cette qualité… On ne va pas à Paris en craignant une rouste, sinon on ne se déplace pas. On est une équipe de compétiteurs. » 

Un match bonus ? 

« C’est un match où on a tout à gagner. Peu de gens vont parier sur un résultat positif pour nous. On ne va pas là-bas en victimes. Il faudra faire bloc. Je sais que mon équipe est capable de se surpasser et montrer un tout autre visage. Il faut y croire, être à 100% et avoir un peu de réussite. » 

L’évolution de Myziane 

« On croit toujours que c’est facile de les intégrer. Il y a des étapes à franchir et il le fait petit à petit. Il n’y avait pas lieu de changer mon attaque hier, excepté Traoré qui était très fatigué après le match de Guingamp. » 

Les déclarations du président au sujet du PSG 

« Paris est une grande équipe. Ils n’ont pas besoin d’une motivation supplémentaire pour avoir envie de gagner. Je ne pense pas que ces données rentreront en compte. Il y a des choses qui sont vraies dans ce que le président a dit. Il est responsable de ce qu’il dit. »

Sur le même thème