masculins / OL - LOSC

« C’est un premier tournant »

Publié le 10 septembre 2015 à 10:32 par R.B

Lors de son point presse, Hubert Fournier s’est exprimé sur l’importance de ce premier bloc de 7 matches qui commence avec la venue du LOSC ce samedi et le déplacement mercredi à Gand…

Il y eut bien sûr des questions sur Nabil Fekir. L’entraineur lyonnais en avait parlé mercredi soir dans Culture Club. Relevons simplement qu’il a mentionnél’importance de l’international français : « c’est un handicap, on ne va pas se le cacher. C’est un joueur important. Cette blessure fait partie des aléas d’une saison… On va accompagner Nabil… Après, n’oublions pas que nous avons des échéances qui arrivent… ». Est-ce-que cela peut changer le jeu de l’OL ? « Notre animation pourra changer en fonction de certains paramètres… ». Et la gestion des temps de jeu ? « On va être obligé de tenir compte de la blessure de Nabil… Pour l’instant est frais et ce n’est que le début de saison pour Claudio (Beauvue) qui a déjà été beaucoup sollicité ». Et pas question de joker médical selon les propos de l’entraineur : « c’est un choix par défaut en raison de contraintes administratives, financières ».

Cette blessure de Nabil Fekir doit remettre Alex Lacazette en pleine lumière. « Mais on a toujours beaucoup compté sur Alex. Si on veut faire une belle saison, cela passera par le bon comportement de nos cadres dont Alex fait partie. Il n’est pas encore à 100% mais il le deviendra avec le temps de jeu. Mentalement ? Je n’ai pas d’inquiétude à ce sujet… C’est un grand garçon et il commence à comprendre les exigences du haut niveau ». Autre impact de l’absence de Nabil Fekir, l’importance prise par Claudio Beauvue, ce qui n’était peut-être pas prévu. « Claudio répond pleinement à nos attentes. Il a déjà inscrit 2 buts, il s’est très bien intégré… C’est rassurant, mais je ne suis pas plus surpris que cela. Il va nous amener de la profondeur, sa capacité à tenir le ballon, son jeu de tête, sa générosité dans les déplacements que l’on doit mieux exploiter. Il n’y a pas non plus de raisons de s’inquiéter sur la complémentarité d’un trio offensif (Valbuena/Lacazette/Beauvue) qui n’a pas encore beaucoup joué ensemble ».

Il fut question de la venue du LOSC ce samedi et de ce bloc de 7 matches à disputer en 22 jours. « Ce match est important. A domicile, on a livré pour l’instant deux rencontres pas abouties. On doit s’appuyer sur ce match pour redevenir conquérants. On doit se donner la volonté de faire mieux… Le LOSC s’appuie sur un gros bloc défensif et n’a pas encore donné la pleine mesure dans le secteur offensif. C’est une équipe dangereuse. On aura fort à faire d’autant que ce groupe a des repères. Et ce bloc de 7 matches est un premier tournant qui va nous donner beaucoup d’indications. ».

Qui dit cadences infernales, dit souvent gestion de temps de jeu. « On a une vision à moyen et long terme, mais le plus important c’est ce premier match face au LOSC. Donc, on a envie d’avoir la meilleure équipe possible ce samedi tout en ayant une vision assez fine pour le match contre La Gantoise qui sera un match charnière comme tout premier match de poule ». Est-ce-que Sergi Darder pourrait jouer ? « Cela se passe bien. Après physiquement, il n’est pas à 100%. Il est en retard par rapport à ses partenaires. Il faut travailler dans ce domaine. Il a eu une préparation tronquée. On verra s’il est dans le groupe… ». Et où  en est Bakary Koné ? « Il revient d’un match avec sa sélection et il a des douleurs au talon. Il se soigne… Il avait des aspirations de départ et il a été déçu que cela capote au dernier moment ave Fulham… Il va s’en remettre. C’est un grand pro. Il est ambitieux et je ne pense qu’il souhaite aller n’importe où. Il veut rester dans le foot de haut niveau. Et c’est vrai qu’à l’OL, on a beaucoup de défenseurs centraux ».

Sur le même thème