masculins / OL - ASSE J-1

Cacapa: "Ah cette histoire de short..."

Publié le 25 février 2005 à 10:06 par R.B

[IMG4771L]<b>Claudio Cacapa</b> n'a pas participé « au légendaire » Werder Brême – OL mercredi soir. Son genou droit le faisant souffrir lorsqu'il frappait dans le ballon à l'entraînement, il a été obligé de stopper ses efforts. Il devrait revenir rapidement sur les terrains... Il se souvient qu'il a débuté sa carrière lyonnaise le jour d'un Derby... avec un short trop large... L'adorable brésilien est le témoin de la <b>27ème journée </b>du championnat...

Claudio Cacapa n'a pas participé « au légendaire » Werder Brême – OL mercredi soir. Son genou droit le faisant souffrir lorsqu'il frappait dans le ballon à l'entraînement, il a été obligé de stopper ses efforts. L'IRM passée en urgence lundi soir l'a renvoyé en salle de soins pour quelques jours. Adieu les espoirs d'une éventuelle titularisation en Champions League… Au lendemain du voyage allemand, le Brésilien était loin d'avoir le moral en berne. Facétieux comme un clown, ce compétiteur est de nouveau prêt à revenir très bientôt. ‘Certes, j'ai pris un coup de froid. Depuis lundi j'ai bien travaillé et je me sens mieux. Je n'avais pas mal en courant, juste en tapant dans le ballon. On va refaire une IRM lundi et j'espère rejouer la semaine suivante. Pour moi, tout ceci est normal… ».



De retour à la compétition à Monaco après plus de 3 mois sans terrain, le capitaine lyonnais a apprécié ce moment lorsque Paul Le Guen l'a appelé pour remplacer Sidney Govou à la 63ème minute de jeu. «C'était de la joie. Cela faisait trop longtemps que j'étais absent… alors quand tu reviens, tu veux tout faire tellement tu es motive. Tu tentes même des choses que tu n'as pas l'habitude de tenter ordinairement ! ». Qu'as-tu dit à Juninho lorsque tu es fauché et que tu obtiens un coup franc ? «Tu es obligé de marquer… je lui ai mis la pression… » ; et ce chic type se marre comme un gamin en racontant l'anecdote. Voulais-tu rester invaincu, toi qui n'a pas connu la défaite cette saison ? «Cela ne compte pas. Je vis tout ce que vit le groupe ! »



Capitaine avec et sans brassard ; homme d'importance avec ou sans terrain, il a apprécié la performance des siens au Weserstadion. «Les gars ont été solidaires, costauds. Ce n'était pas facile. Ils ont bien fait leur boulot. Les Allemands ont beaucoup tenté… « Greg » était là…l'envie du groupe a fait la différence. J'aurais aimé jouer un tel match. Sur mon canapé, j'ai bougé, crié, hurlé surtout lorsque nous avons marqué. Quand je ne joue, pas je redeviens un supporter. « Juni » ? Il me surprend encore sur ses coups francs. Bon avec ce 3 à 0 au match aller, nous sommes maintenant obligés de nous qualifier ».



Téléspectateur de ce 1/8ème de finale, Claudio se transformera en spectateur samedi après-midi pour le fameux derby. Il sait qu'il a porté pour la première fois le maillot olympien contre les Verts ; c'était à Gerland le 9 février 2001 pour une qualification en Coupe de France. «Tu sais de quoi je me souviens ? De mon short trop grand…Les gens avaient dit après le match que j'étais gros. Tu y crois toi… Moi gros ? Tu as vu comme je suis. Je voulais montrer pendant la rencontre ce dont j'étais capable. Personne ne me connaissait en France. Après j'ai disputé un autre derby lors du match aller cette saison. Là, j'ai plus ressenti ce que cela représentait pour les supporters».



Le défenseur central aux 84 rencontres de Ligue 1 en est à sa cinquième saison sur les bords du Rhône. 1 Coupe de la Ligue ; 3 titres de champions et 3 trophées des Champions ont accompagné ce parcours. «Le club a vraiment évolué depuis que je suis arrivé. Le constat est facile à faire. Tiens, avant lorsqu'on jouait en déplacement, on se disait que l'on ne voulait pas perdre. Maintenant, on parle de victoire. On joue toujours pour gagner. Les mentalités ont changé ». Alors ce derby Claudio ? «Je serais en tribune. Je vais crier, encourager. Ce ne sera pas facile. Mais on est chez nous. Un bon derby ? Cela passe par une victoire ». Claudio ira dans les vestiaires avant la rencontre « je dirais quelques mots »… histoire de motiver un peu plus ses coéquipiers. Joël Bats n'est pas très loin, il a entendu quelques mots de la conservation. Lui, qui attache tellement d'importance à cet esprit de groupe ne peut s'empêcher d'insister en s'éloignant : «Claudio, tu viens dans les vestiaires samedi… ».



En attendant de revoir cet adorable bonhomme sur les terrains, il a joué le rôle de témoin de la 27ème journée.



OL – ASSE

«L'OL évidemment »



Nice – Monaco

« C'est un derby. Nice a besoin de points. Match nul ».



Bordeaux – Caen

« Bordeaux chez lui doit s'imposer. Les Bordelais ont eux aussi besoin de points ».



Ajaccio – Lens

« Lens. Les Nordistes reviennent bien. Les Brésiliens d'Ajaccio ? Je connais André Luiz. C'est un bon gars. Lucas, je ne lui ai jamais parlé ».



PSG – Bastia

« C'est à huis clos… les Parisiens ».



Nantes – Strasbourg

«Nantes en raison de leur classement n'a pas le choix ».



Lille – Rennes

« Normalement, Lille devrai battre des Rennais qui n'ont pas fait de bons résultats à l'extérieur jusqu'à ce jour. Mais je pronostique un nul ».



Auxerre – Toulouse

« Cela est une belle affiche. Nul ».



Sochaux – Metz

«Sochaux. A la maison, les Sochaliens sont durs à jouer ».



Marseille – Istres

«Marseille. Le stade sera plein ; les Marseillais sont bien revenus depuis quelques semaines ».



R.B

Sur le même thème