masculins / Le coin des filles

Camille Abily, meilleure joueuse française

Publié le 22 mai 2007 à 17:45 par MG

<font color="#fe9c9c"><b> Elle est du signe du sagittaire, comme Karim Benzema et Patrick Müller. Camille Abily n’a pas encore 23 ans et la voilà déjà détentrice de deux trophées UNFP de la meilleure joueuse du championnat français. Pourquoi toute la profession, qui vient de... </b></font>

Elle est du signe du sagittaire, comme Karim Benzema et Patrick Müller. Camille Abily n’a pas encore 23 ans et la voilà déjà détentrice de deux trophées UNFP de la meilleure joueuse du championnat français. Pourquoi toute la profession, qui vient de célébrer le talent de Florent Malouda dans la catégorie garçon, accorde t elle cette récompense à la numéro 10 lyonnaise depuis deux ans ?

Première réponse possible : Camille Abily a fait rêver le stade de Valence il y a un mois lors de la victoire des bleues face à la Grèce en match éliminatoire de l’Euro. Elle qui ne marquait jamais avec les tricolores, a inscrit ce jour là, devant 8000 spectateurs, un triplé ! Pour la petite histoire, Camille Abily a littéralement fait exploser son talent bleu-blanc-rouge avec l’arrivée du nouveau sélectionneur Bruno Bini. Y a-t-il relation de cause à effet ? Difficile de penser que non. La jeune Rennaise est entrée en équipe de France le 26 septembre 2001, il y a donc presque 7 ans ( !), face aux Pays-Bas. Depuis elle a honoré 37 sélections et marqué 5 buts. Le premier date de février dernier, lors d’une rencontre de haut niveau face à la Chine. C’était le premier match de Bruno Bini. Camille a trouvé les filets grâce à une belle reprise de volée sur corner à la 87ème minute. Le deuxième est intervenu en mars dernier à l’Algarve Cup, le seul but de la rencontre face à la Norvège. Les trois autres face à la Grèce. Camille Abily est la joueuse en forme et en réussite chez les bleues cette année.

Autre élément de réponse, son parcours de footballeuse. Formée au CNFE, elle a travaillé sur les terrains de nombreux clubs dont La Roche sur Yon, St Brieuc et le Montpellier Hérault avant de venir renforcer les rangs de l’OL. Championne de France en 2004 et en 2005 avec Montpellier, en 2007 avec l’OL, vainqueur du Challenge de France l’an dernier en battant en finale l’Olympique Lyonnais, et surtout demi finaliste de la Coupe d’Europe il y a deux saisons avec Montpellier toujours, en quelques années Camille Abily n’a cessé d’inscrire de nouvelles lignes. Avec l’Olympique Lyonnais, elle s’est offert le droit de disputer une deuxième fois la très convoitée Coupe d’Europe. Rendez-vous dès le mois d’août pour les premiers matchs.

[IMG42066#R]Enfin, Camille Abily, c’est aussi une saison olympienne extraordinaire. Poussée, secondée, surveillée, motivée, par Sonia Bompastor avec qui elle a fait le voyage de Montpellier à Lyon l’été dernier, elle a su démontrer cette saison des qualités techniques époustouflantes… Les deux « petites sœurs » n’ont pas raté leur intégration au sein du club. Camille comme Sonia, Laure, Hoda, Sandrine, Aurore et quelques autres, s’occupe de la préparation physique des futures championnes du sport-étude de l’OL. Parallèlement, elle passe son master de préparateur physique (STAPS).

Parlons un peu chiffres à présent : la numéro 10 a disputé 20 matchs de championnat cette saison… autant dire tous. Trois fois seulement elle a quitté le terrain avant le coup de sifflet final. Avec 16 buts inscrits en D1, elle est la troisième meilleure buteuse de la saison après Hoda Lattaf et Sandrine Brétigny. Vous remarquerez en passant que les trois places du podium sont occupées par trois lyonnaises…
Camille Abily a inscrit 1 triplé (face à Hénin Beaumont 0-9), et quatre doublés.
En challenge de France, elle a scoré 3 fois, en 1/16, en demi-finale et en finale.
Elle a tiré un pénalty… arrêté par Céline Deville…
Cette saison, elle a tardé avant d’inscrire un but à la maison puisqu’il a fallu attendre la 11ème journée et son 8ème but pour l’applaudir sur le terrain numéro 10, c’était face à Compiègne (victoire 11-0). Mais à partir de la 15ème journée (OL-Hénin 6-1), elle n�a plus trompé la plaine des jeux… Voici le détail des buts : CNFE-OL (victoire 0-7) 48’, Henin-OL (victoire 0-9) 22’, 32’, 38’, Toulouse-OL (victoire 0-4) 26’, 69’, St Brieuc-OL (victoire 0-4) 46’, OL-Compiègne (victoire 11-0) 81’, 86’, Condé-OL (victoire 1-8) 11’, Macon-OL (challenge victoire 1-8) 81’, OL-Hénin (victoire 6-1) 67’, OL-Toulouse (victoire 8-0) 49’, OL-Roche (victoire 7-0) 24’, 71’, OL-Tours (challenge victoire 9-0) 59’, OL-Montpellier (challenge défaite 3-0 tab) 88’ (pénalty raté), OL-St Brieuc (victoire 13-1) 67’, 78’.

Félicitations Camille !
Sur le même thème