club / Carnet de deuil

Carnet de deuil : Michel Maillard nous a quittés

Publié le 07 juin 2017 à 17:20 par SC

La triste nouvelle est tombée durant cette nuit de mercredi à jeudi. Michel Maillard, avant-centre de l’Olympique Lyonnais dans les années 70, est subitement décédé d’un accident cardiaque. Educateur dans le club qui l’a formé, l’Association Sportive de Saint-Priest, il avait 64 ans.

Michel Maillard était un pur Lyonnais. Né le 15 juillet 1952 à Lyon, l’attaquant d’1 mètre 75 touche ses premiers ballons dans l’Est de l’agglomération lyonnaise avant de rejoindre le grand club de la ville en 1970-71 alors qu’il n’a encore que 18 ans. Dès son arrivée, il participe à la superbe aventure de l’équipe des moins de 19 ans de l’OL qui remporte face à Saint-Etienne la toute première Coupe Gambardella du club. Une immense joie qu’il partage notamment aux côtés de Bernard Lacombe. Un homme qui l’accompagnera tout au long de sa carrière et de sa vie. 

Olympien de 1971 à 1976, Michel Maillard aura joué en tout 96 matchs officiels avec l’équipe professionnelle de son club de cœur. Une montée en puissance progressive en termes de temps de jeu qui lui permet de faire parler ses qualités de finition. Son compteur buts grimpera jusqu’à 34 unités dont 26 en Première Division et 5 en Coupe de l’UEFA. Son triplé face à l’AS Nancy-Lorraine en août 1975 reste un des moments forts de sa carrière. Malgré la forte concurrence à son poste, Michel Maillard est un élément important d’une équipe à succès qui est sacrée en Coupe de France et au Challenge des Champions en 1973. 

Après des passages à Valenciennes en D1 puis à Béziers en D2 pour terminer sa carrière sur le terrain, le natif de Lyon était revenu là où tout avait commencé pour lui. Il devient alors éducateur dans des petits clubs de la région avant de retrouver l’OL à deux reprises : en 1989 en tant qu’entraîneur adjoint de Raymond Domenech et dans les années 2000 pour travailler dans l’école de foot à la demande de Rémi Garde

L’Olympique Lyonnais a une pensée émue pour celui qui s’est mis au service du club durant de nombreuses années et adresse ses sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.