masculins / Luçon - OL 0-2

Ce fut difficile

Publié le 22 janvier 2012 à 17:56

Avec beaucoup de diffcultés face à une audacieuse équipe de Luçon, les lyonnais ont décroché leur billet pour les 8e de finale de la coupe de France.

Après leur qualification en 32e face à Lyon-Duchère, les Lyonnais étaient à nouveau favori en 16e face aux amateurs du club de Luçon. Au coup d’envoi, la composition olympienne était la suivante : Lloris, Dabo, Gonalons, Umtiti, Cissokho, Fofana, Källström, Pied, Bastos, Lisandro, Gomis.

D’entrée, les Luçonnais tentèrent de faire jeu égal avec les Lyonnais et de vite se porter vers l’avant. Mayenga fut d’ailleurs le premier à frapper au but mais sans succès (5e). Quelques minutes plus tard, Germann voyait sa reprise de volée filer à quelques centimètres du cadre. Les joueurs de Frédéric Reculeau jouaient crânement leur chance et mettaient les Olympiens en difficulté. A la demi-heure de jeu, force est de constater que l’OL était dominé. Jérémy Pied tenta bien une reprise sur un bon ballon de Lisandro mais ce fut sans danger pour Leclere (31e). Lisandro, encore, était à l’initiative d’une action conclue par un tir de Gomis repoussée par le portier de Luçon (41e). Bafé Gomis était de plus en plus sollicité par ses coéquipiers mais il ne parvenait pas à trouver le chemin du cadre. Les deux équipes avaient eu l’occasion d’ouvrir la marque en première période.

Ce fut le même schéma en seconde période. Les Vendéens, parfaitement en place, empêchaient l’OL de développer son jeu. Bafé Gomis se créa une énorme occasion mais Leclere se montra impeccable en repoussant sur sa ligne (64e). Au fil des minutes, la partie était de plus en plus enlevée et le ballon filait d’une surface à l’autre. Michel Bastos frappa de peu au-dessus du cadre sur une contre-attaque olympienne (70e). Ça commençait à pousser coté lyonnais. Servi dans la surface, Bafé Gomis élimina un défenseur avant de d’expédier une frappe détournée au fond des filets (75e). Les joueurs de Luçon furent tout prêts d’égaliser mais le poteau sauva l’OL sur un tir de Mayenga (80e). L’OL doubla la mise en toute fi nde match sur une contre-attaque menée et conclue par Lisandro (90e). Dans la difficulté, les gones venaient donc de décrocher leur ticket pour les 8e de finale de la coupe de France.

Feuille de match !

Sur le même thème