masculins / Champions League

Ce sera Manchester United !

Publié le 21 décembre 2007 à 12:14 par BV

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions s’est tenu ce midi à Nyon. Les 20 février (aller à Lyon) et 4 mars (retour à Manchester), l’Olympique Lyonnais affrontera Manchester United.

En poules, les « Reds Devils » avaient terminé premiers du groupe F avec 16 points (meilleur total des 32 équipes engagées).

« Man U » occupe actuellement la deuxième place du championnat d’Angleterre.

Lyonnais et Mancuniens se sont déjà affrontés lors de la phase de poules lors de la saison 2004/2005. Les Lyonnais avaient concédé un match nul 2 buts partout à Gerland au match « aller » avant de s'incliner 2 buts à 1 à Old Trafford au match « retour ».

Manchester United a déjà remporté la Ligue des Champions à deux reprises (en 1968 et 1999).

Les autres huitièmes de finale :

Celtic Glasgow – Barcelone
Schalke 04 – Porto
Liverpool – Inter Milan
AS Rome – Real Madrid
Olympiakos – Chelsea
Arsenal – Milan AC
Fenerbahçe – FC Séville

Christophe Galtier :On savait que l’on allait avoir affaire à un adversaire de qualité. A ce stade de l’épreuve, il ne reste que des grandes équipes. Même si on pouvait penser que le FC Porto ou le FC Séville constituaient des adversaires peut-être plus à notre portée, l’élu est Manchester, avec tout ce que ce club représente en termes de prestige. Ce sera un match de très haut niveau. On sera dans une position d’outsider. Personne ne nous voyait arriver en huitièmes ; maintenant, tout le monde attend Manchester United. Il y aura peut-être une surprise au prochain tour. Cette saison, dans notre effectif, figurent deux anciens Lillois, Bodmer et Keita, qui l’année dernière avaient affronté Manchester. Pour eux, ce sera une revanche.

Alain Perrin : Je voulais éviter cette équipe de Manchester. C’est une des grosses cylindrées européennes. Mais entre une équipe qui tourne bien à l’automne et cette même équipe au sortir de l’hiver, il y a parfois des différences. L’année dernière, l’OL l’avait appris à ses dépens. Les choses seront donc certes difficiles mais le football anglais a des caractéristiques qui peuvent nous convenir. Le jeu anglais est moins calculateur que le jeu italien. Une des clés sera de bien défendre, de faire ce que l’on a été capables de réaliser à Glasgow ou à Stuttgart. La qualité de nos attaquants nous laisse entrevoir la possibilité de marquer des buts. Concernant le retour de Cris, il ne faut pas rêver, ce sera très court pour le remettre sur pieds pour cet affrontement.

Juninho : On savait qu’il n’y avait que des grosses équipes, dont deux, Manchester et l’Inter Milan, étaient plus impressionnantes que les autres. Les Mancuniens montrent actuellement beaucoup de qualité mais passer est possible. On a du talent, il faudra faire un bon match à la maison sans prendre de but.
Sur le même thème