masculins / OL 3 DFCO 1

Cela fait du bien

Publié le 29 janvier 2012 à 14:15 par R.B/S.G

Alors que cela semblait facile pour l’OL, les Lyonnais ont du batailler pour s’imposer en fin de rencontre… Match retour…

 

Des Lyonnais qui ne savent pas plier un match lors de la première période… un soupçon de chance avec le penalty manqué par Jovial… une énorme erreur d’arbitrage qui remet le DFCO dans les débats… et enfin la délivrance avec un Bafé » qui claque les Dijonnais en étant superbe buteur, puis passeur lucide. Cela a semblé simple puis complexe. 

Un OL handicapé qui a prouvé qu’il avait un gros mental. Un OL où les deux entrants, Ederson et Lacazette, ont apporté pour sceller le tableau d’affichage. Un OL qui a mélangé les très bonnes séquences à l’image du premier et troisième but sans oublier d’autres initiatives collectives mais aussi des périodes nettement moins abouties en ne sachant pas terminer correctement certaines actions ou encore en se mettant inutilement en danger à l’image du but, même s’il y a une très grosse faute sur Umtiti.

Dans ce match qui aurait pu filé un sérieux mal de tête aux coéquipiers de Lisandro, comment passer sous silence la performance de Gomis qui a martyrisé les Dijonnais par sa couverture de balle, ses courses, son sens du collectif et son but. Du très bon « Bafé » qui vient de marquer un but lors de ses deux dernières rencontres. Il en est désormais à 15 buts toutes compétitions confondues. 15 buts soit son record de la saison 2009-2010 (12 buts en 2010-2011). C’est bien parti pour « Bafé » ! 

Comment ne pas parler de Clément Grenier et de sa capacité à faire avancer l’équipe. Capable de faire la différence balle au pied ou en jouant entre les lignes adverses par la qualité de sa passe. Il est notamment dans le coup du premier but Son élégance est toujours bien là, mais elle devient de plus en plus efficace. Et en plus, il a déclenché une frappe lointaine qui a failli faire mouche. Comment Rémi va l’utiliser quand Gonalons reviendra en milieu de terrain avec Källström ? Un entraineur olympien qui doit être satisfait des Lacazette, Umtiti, Fofana… Autre belle jeunesse. 

L’OL a donc pris ces trois points précieux, d’autant que les trois premiers se sont imposés. Il a bien débuté son marathon de 7 matchs en 21 jours et va pouvoir préparer sans arrière pensée ce rendez-vous de Lorient pour accéder, on l’espère, à la finale de la coupe de la Ligue. Ce présent qui pourrait déterminer le comportement et les résultats  du futur. Souhaitons cependant, que Rémi Garde récupère rapidement tout son monde. Pour faire de véritables choix, en premier lieu, avoir la possibilité de faire tourner, question aussi de meilleur équilibre. 

Le septuple champion a pris l’habitude de souffrir cette saison et de façon systématique depuis le début de l’année. Mais il n’abdique pas souvent. Une sacrée qualité. 

Sur le même thème