masculins / OL - Metz

Celtic de Marseille - OL Féminin : Place au Challenge de France

Publié le 15 janvier 2005 à 20:20 par AT/PC

L'OL féminin, enrichi ou non de plusieurs de ses néo-olympiennes venues d'outre-Atlantique, endossera son uniforme de tenante du trophée pour se rendre ce dimanche (14 heures) dans la cité Phocéenne rencontrer le Celtic de Marseille pour le compte des 16es de finale du Challenge de France.

Car si l'avenir et les ambitions sont en marche en marge du terrain, le sportif n'a pas le temps de faire une pause. Et il ne le doit surtout pas afin de coller au projet.

La reprise, excellente, du championnat par une large victoire à Saint-Brieuc samedi dernier doit se confirmer mais cette fois-ci dans l'épreuve fétiche des Lyonnaises.

Car elles vivent une histoire quasi-passionnelle avec cette coupe à la taille imposante et autour de laquelle elles ont tant chanté. Sur les trois éditions de l'épreuve, celles qui portaient encore les couleurs du FC Lyon féminin l'ont emporté ces deux dernières années et ont échoué de très peu lors de son lancement.

«On voudrait rééditer nos performances sous nos nouvelles couleurs, confie l'entraîneur Farid Benstiti. Ce serait une récompense pour nos joueuses mais aussi pour la direction de notre club qui nous aide à porter les regards sur notre sport».

Cependant, ce déplacement dans le sud ne s'annonce pas du tout comme une promenade de santé. Même si la hiérarchie devrait être respectée face à une formation de deuxième division, ne perdons pas de vue que les Marseillaises, avec la détermination que l'on connaît généralement aux clubs du midi, pointent à la troisième place de la poule B de D2. Elles comptent 28 points et partagent le fauteuil avec Monteux meilleurs au goal-average. Devant, Compiègne mène la danse avec trois petits points d'avance.



Les Lyonnaises seront privées de Sandrine Brétigny auteur d'un triplé à Saint-Brieuc. Cette dernière purgera une suspension. La ligne d'attaque comptera tout de même la meilleure buteuse de l'équipe, S�verine Creuzet-Laplantes auteur de 11 réalisations cette saison. Le groupe récupérera également sa gardienne internationale moins de 21 ans, Aurore Pégaz, remise d'un problème à la cheville.

Il se peut que l'Américaine Danielle Slaton, arrivée en début de semaine entre Rhône et Saône et qui a participé à deux entraînements avec ses nouvelles équipières, dont une opposition jeudi soir, fasse partie du voyage.



Le groupe devrait avoir une allure séduisante et ne pas connaître de grand bouleversement.

Le groupe : Pégaz - Ducher, Locatelli (cap), Grangeon, Giraud, Dusang, Bruet, Blanc, Morel, Creuzet-Laplantes, Flint.

Remplaçantes : Perot, Belin, Gonsselin et Slaton.



AT avec PC
Sur le même thème