masculins / Conférence de presse

« C’est la Coupe d’Europe après la Coupe d’Europe »

Publié le 21 septembre 2012 à 17:01 par RB

Rémi Garde a qualifié ainsi le match de dimanche du côté de Lille lors de son point presse… Il a aussi parlé de Dabo au repos complet pendant 48… et évidemment du match face au Sparta…

 

Quelles sont les nouvelles de Dabo ?

« Il va mieux. Il a passé la nuit en observation et passer des examens. Il est au repos complet pour 48h. Ce choc a été impressionnant, très violent. Il s’en sort bien. J’ai pesté contre le corps arbitral car cela aurait dû être réprimandé plus que cela ne l’a été ! J’espère recupérer « Mou » la semaine prochaine. »

D’autres absents face au LOSC (avec Gourcuff)?

« Michel Bastos ne sera pas dans le groupe ».

Rémi est revenu sur le match de jeudi soir en réaffirmant les propos qu’il avait tenus à chaud. Après avoir revu la rencontre, il a donc confirmé tout le bien qu’il pensait de la prestation de son équipe mis à part dans le dernier ¼ d’heure. Et de conclure : « c’est le match le plus abouti de la saison à ce jour ». Il est revenu sur les progrès constatés et les raisons « il y a eu des arrivées comme celles de Milan, Steed  et son fighting spirit, qui ont apporté de la maturité. Il y a des automatismes dans le jeu… »

Comment jugez-vous l’ambiance de Gerland ?

« Le public n’est pas dupe. Il ressent ce que le groupe vit de l’intérieur. Ce groupe, cette équipe a renversé une situation de départ compliqué au mois de juillet. Mais il n’y a pas de quoi s’enflammer. On est sur le bon chemin… »

Ce succès face au Sparta vous met-il dans le confort avant le LOSC ?

« Chaque match, chaque compétition a sa vérité et le LOSC aura un esprit revanchard. Ce sera pour nous un vrai premier gros test en championnat. Il faut penser à bien récupérer. C’est bien d’être invaincu en allant à Lille… Un accident dans le Nord ne remettrait rien en cause, mais on n’a pas envie que cela se produise. Je m’attends à un match avec de l’intensité. C’est la Coupe d’Europe après un match de Coupe d’Europe. Il devrait y avoir beaucoup de jeu, du spectacle. Je me méfie de cette équipe. La vérité d’un match n’est jamais la même et elle est compliquée à deviner.  Le LOSC n’est pas dans une forme espérée, mais il reste un des favoris pour le podium. Un révélateur dans quel domaine ce match pour l’OL ? Dans tous les domaines, mais à l’extérieur, cela le sera encore sur le comportement défensif de l’équipe ».

Rémi a aussi parlé de la difficulté d’enchainer les matchs jeudi/dimanche. « Ce n’est pas facile. C’est plus difficile que les enchainements L1/LDC surtout lorsqu’il y a des gros chocs ».

Enviez-vous des choses au LOSC ?

« Peut-être leur nouveau stade. Mais envieux n’est pas le bon mot. Je suis impatient que l’OL joue dans sa nouvelle enceinte »

Peut-on parler de rivalité avec le LOSC ?

« Sportive, oui, car les deux clubs ont été à la lutte ces dernières saisons. Le LOSC est un club qui travaille bien ».

L’entraineur lyonnais fut aussi questionné sur le positionnement de Lisandro «je raisonne en termes d’équilibre. Pour l’instant le positionnement de Lisandro est la bonne solution en ayant bien conscience que ce n’est pas la position où il se sent le plus à l’aise. Mais rien n’est définitif ».