masculins / PSG - OL 1-3

Cet OL est grand

Publié le 21 mars 2012 à 22:56

Les Lyonnais sont allés s'imposer au Parc des Princes (1-3) et se qualifient ainsi en demi-finale de la coupe de France.

L’OL avait rendez-vous au Parc des Princes en quart de finale de la coupe de France. Après s’être fait rejoindre à Gerland dans les dernières secondes (4-4) quelques semaines plus tôt en championnat, les gones avaient l’intention de prendre leur revanche.
La composition alignée par Rémi Garde au coup d’envoi était la suivante : Lloris, Réveillère, Lovren, Umtiti, Cissokho, Gonalons, Grenier, Briand, Källström, Lisandro, Gomis.

Les Lyonnais entamèrent la partie de belle manière. Ils maîtrisaient le ballon face à des Parisiens très recroquevillés. Bafé Gomis tenta sa chance par deux fois mais ses tentatives terminèrent leur course loin du cadre. Après un quart d’heure de bonne facture les Olympiens furent sanctionnés d’un penalty plutôt inexistant. Samuel Umtiti dévia un centre alors qu’il avait le bras complètement collé au corps. Monsieur Turpin désigna le point de penalty à la grande stupeur du camp lyonnais. Néné le transforma sans sourciller (18e).


Piqués au vif, les Rhodaniens égalisèrent quelques minutes plus tard grâce à Kim Källström qui adressa un bijou de coup franc directement dans la lucarne de Douchez (25e). Par ses multiples dribles, Menez tentait de prendre à revers la défense olympienne. Après une de ses actions il glissa à Gameiro qui trouva Lloris sur sa route (33e). Les gones prirent l’avantage après un centre de Källström repris au second poteau par Lisandro (39e). Ce but d’avance était amplement mérité pour Licha et ses coéquipiers. Néné se créa malgré tout la dernière occasion du premier acte mais son tir peu appuyé fut bien stoppé par Hugo Lloris.

Le PSG mené à a pause, Ancelotti lançait Pastore. Bisevac cédait sa place tandis que Jallet reculait au poste de latéral droit. Les joueurs de la capitale appuyaient sur l’accélérateur en seconde période. Hugo Lloris dut s’employer sur une volée de Jallet (50e), un tir fusant de Menez (52e) puis sur un tir de Matuidi (59e). Le public du Parc poussait et espérait voir son équipe revenir à la marque. Michel Bastos remplaça Jimmy Briand (60e). Dejan  Lovren et ses coéquipiers étaient copieusement dominés mais tenaient bon.


Déjà sanctionné d’un carton jaune, Thiago Motta multipliait les fautes mais Monsieur Turpin ne daignait pas l’expulser. Lisandro et Grenier furent remplacés par Dabo et Bako Koné. Le coach olympien mettait toutes ses armes défensives sur la pelouse. Les olympiens tuèrent le match dans les arrêts de jeu grâce à un penalty provoqué par Michel Bastos et transformé par Bafé Gomis. L’OL tenait sa demi-finale en battant le PSG jusqu’alors invaincu en 2012.

La feuille de match !

Sur le même thème