masculins / OL Féminin

Challenge J-1 : Anne-Laure Perrot

Publié le 17 juin 2006 à 06:30 par MG

SPECIAL CHALLENGE DE FRANCE En attendant la finale Montpellier-Lyon, dimanche prochain à Aulnat près de Clermont Ferrand, olweb.fr et OLTV vous présentent les joueuses lyonnaises de ce Challenge de France. Aujourd’hui Anne-Laure Perrot, milieu de terrain.

Albal, c’est le nom que lui donne plus fréquemment ses coéquipières, souvenir d'une blague qui restera privée. Anne-Laure Perrot, née à Tarare en juillet 85, enchaîne les saisons de football, avec pour motivation première le plaisir de jouer. Championne d’Europe des Nations catégorie moins de 19 ans en 2003, double vainqueur du Challenge avec le FC Lyon, Anne-Laure a été titularisée seulement 9 fois cette saison en championnat. Une saison difficile, avec quelques doutes sur l’avenir, et des blessures qui n’ont pas aidé à garder confiance.

Tu as eu une saison un peu irrégulière avec une longue période sans jouer avant de revenir en pleine forme. Tu peux nous expliquer ce qu’il s’est passé ?
Oui c’est vrai j’ai eu une saison vraiment irrégulière avec de nombreuses périodes d’arrêt. J’ai été blessée dès le premier match de championnat à Compiègne. Je me sentais bien physiquement mais la suite a été plus délicate. J’ai enchaîné plusieurs blessures notamment une au genou que je n’arrivais pas à soigner correctement, j’ai eu du mal à revenir en pleine forme. La première partie de championnat terminée, on savait que le titre était devenu presque inaccessible. J’ai ressenti une grande fatigue morale et surtout physique. Après une discussion avec Farid, j’ai décidé de faire un break pour prendre du recul et redéfinir mes objectifs. Presque deux mois ont passé et puis je suis revenue contre Claix en Challenge de France avec une grande motivation.

Tu es entrée dans la vie professionnelle cette année en tant que prothésiste dentaire. Cela a-t-il changé quelque chose dans ton rapport au football ? Est-ce plus compliqué ?
Après avoir passé trois ans en sport-étude avec Cécile Locatelli, j’ai quitté la section pour préparer un CAP prothésiste dentaire que j’ai obtenu en juin 2005. La rentrée de septembre a été un peu particulière puisque que je rentrais dans la vie active. Les premiers mois ont été très difficiles à gérer. Il m’était dur de concilier travail, sport et vie privé. Aujourd’hui je me sens bien dans tous ces domaines même si ce n’est pas tous les jours facile de faire les efforts.

Tu as vu partir Séverine Creuzet, Marianne Grangeon et maintenant Cécile. C’est un gros bouleversement pour l’équipe ?
Les départs de Marianne, Séverine et bientôt Cécile ont changé l’ambiance et la mentalité du groupe. Leur expérience nous a beaucoup manqué cette saison. Elles étaient les points d’appuis de l ‘équipe. Maintenant c’est à une nouvelle génération de prendre les choses en main. Sandrine Dusang et Delphine Blanc ont commencé à prendre le relais et vont pouvoir par la suite nous apporter toute leur expérience. Je tiens à féliciter et à remercier Cécile pour tout le travail effectué auprès des jeunes depuis quelques années maintenant. Je lui souhaite bonne chance pour la suite en tant qu’éducatrice.

Quel regard portes-tu sur la saison de l’équipe Une, en championnat et en Challenge ?
Cette saison a été mitigée, on a réussi à obtenir la 3ème place, c’est plutôt satisfaisant car le groupe était très jeune, c’est de bonne augure pour la saison prochaine. Pour le challenge, il reste encore un match… à suivre.

Comment te prépares-tu à la finale contre Montpellier ? Qui sont les montpelliéraines ?
Plus les jours avancent, plus on y pense… mais on évite de se mettre trop la pression. Une grande majorité des filles de Montpellier est internationale A, mais une finale reste une finale, tout peut se jouer sur un match alors à nous de tout donner dimanche.

Ton meilleur souvenir de Challenge ?
Ca restera la victoire contre Montpellier en 2003. Avec une Sandrine Bretigny exceptionnelle et un but de la tête venu d’ailleurs de Ludivine. Comme quoi tout peut arriver dans le football ! Le challenge c’est vraiment chouette!

Qu’espères-tu pour l’an prochain ?
Pour l’instant je me consacre à la finale. Je ne pense pas encore à la saison prochaine.

MONTPELLIER - OLYMPIQUE LYONNAIS FEMININ
Finale du Challenge de France 2006
Dimanche 18 Juin 16h
à AULNAT (63)


Match diffusé dimanche soir en intégralité sur OLTV, précédé de "Veille de Match" , un magazine sur l'histoire des lyonnaises en Challenge de France.
Sur le même thème