masculins / OL Féminin

Challenge J-3 : Sandrine Dusang

Publié le 15 juin 2006 à 14:30 par MG

En attendant la finale Montpellier-Lyon, dimanche prochain à Aulnat près de Clermont Ferrand, olweb.fr et OLTV vous présentent les joueuses lyonnaises de ce Challenge de France. Aujourd’hui Sandrine Dusang, milieu de terrain défensif.

Une des rares joueuses en provenance du centre de formation National de Clairefontaine, Sandrine Dusang est arrivée à Lyon en 2003-2004. Elle a remporté le Challenge de France contre Compiègne la première année. A 22 ans, ce défenseur que le coach lyonnais préfère voir jouer en milieu de terrain récupérateur, est aussi titulaire en Equipe de France A et prépare la dernière phase des éliminatoires pour le Mondial 2007. Avec Lyon, la capitaine inscrit aussi des buts : deux en championnat et encore 2 en challenge de France cette saison, dont le but salvateur à la 93ème minute de la demi finale contre Toulouse. Si l'an dernier, les tirs au But ne lui avaient pas réussi en finale contre Juvisy, cette année au contraire on peut lui faire confiance, elle l'a prouvé là encore en demi finale.

Tu es la dernière Internationale de l’Equipe Une. Comment va la formation française d’Elisabeth Loisel ?
La dernière rencontre internationale remonte au 13 Mai dernier. C’était un match très important pour les qualifications au mondial contre les Pays-Bas, et nous avons répondues présentes en nous imposant 2-0 à Zwolle. Nous avions déjà « grillé » notre joker en perdant contre cette même formation Hollandaise à Angers, nous étions alors toutes conscientes que cette victoire était impérative pour rester en course et pouvoir participer au Mondial. Avec 13 points au compteur, nous sommes actuellement 2ème de notre groupe, derrière l’Angleterre (16 points) et devant les Pays-Bas (9 points). Le groupe est solidaire, confiant et l’envie est là. Tout le monde est très motivé et se donne à fond pour décrocher le ticket de la coupe du monde.

Quelles sont les prochaines échéances ? La France a t-elle le niveau pour rivaliser en Coupe du Monde ?
Nous nous retrouverons fin Août pour affronter à deux reprises les canadiennes en amical. La première confrontation est prévue le samedi 26 Août à Rouen, et la seconde le mardi 29 à Dieppe. Ces matchs permettront au groupe de se retrouver et de bien se préparer avant d’aborder deux rendez-vous décisifs contre l’Autriche (le 22 ou 23 Septembre à Troyes) et l’Angleterre (le samedi 30 à Rennes), qui nous dirons si nous serons au mondial en Chine.
Je pense que le groupe a vraiment progressé et est désormais capable de rivaliser avec les plus grandes nations du football féminin, même si des formations comme l’Allemagne ou les Etats-Unis sont encore un peu au dessus. Les écarts se resserrent et les dernières rencontres le prouvent. Cette saison nous avons participé pour la première fois au Tournoi des 4 nations en Chine où nous avons réussi à accrocher 3 matchs nuls contre la Chine (8ème au classement FIFA) sur le score de 1-1, les USA (2ème) sur le score 0-0, et enfin la Norvège (3ème) sur le score de 1-1. Ces résultats sont le fruit de tout le travail qui a été fait depuis plusieurs années avec ce groupe France, et si nous sommes aujourd’hui 6ème au classement mondial ce n’est pas un hasard !
Je reste alors convaincu que si nous nous qualifions pour le mondial, nous saurons répondre présentes et rivaliser avec les plus grandes nations.

[IMG40682#R]Quel regard portes-tu sur la saison de l’équipe Une de l’OL, en championnat et en Challenge ?
La saison a plutôt été bonne puisqu’une fois de plus nous arrivons à jouer sur les deux tableaux : la 3ème place du championnat a été assurée le week-end dernier contre Compiègne, et nous sommes encore une fois finalistes du Challenge.
La saison passée, nous étions déjà dans ce registre, et nous n’avions eu ni titre, ni coupe, c’était un peu frustrant, et c’est pour cela que cette année ce sera différent. Nous n’avons pas pu être Championnes de France, mais il est hors de question que le Challenge de France nous passe sous le nez, on va le gagner !

L'effectif a beaucoup changé, déjà par rapport à l’an dernier, mais aussi en cours de saison avec l’arrivée l’Internationales. Comment vis-tu ces bouleversements ?
C’était une saison de transition. Les plus anciennes sont parties, pour laisser place aux plus jeunes… Pour certains clubs cela peut-être un passage difficile, mais pour nous ça s’est plutôt bien passé. Le groupe était vraiment jeune cette année et manqué sans doute d’expérience, mais chacune a su s’adapter et apporter sa pierre à l’édifice.
Nous avons la chance d’avoir des jeunes joueuses de qualité, et elles l’ont prouvé cette saison. Maintenant on sait qu’on peut vraiment compter sur elles. Le début de saison a été un peu difficile et nous avons perdu des points bêtement, sur des matchs qui étaient plus qu’à notre portée, c’est en fin de saison qu’on les regrette. L’arrivée de Simone, a redonné un petit coup de fouet à l’équipe. Je ne la connaissais pas du tout mais elle a su s’adapter, s’investir et apprendre le français très rapidement. C’est une très bonne joueuse et j’ai été vraiment contente de partager le milieu de terrain avec elle cette saison. Le courant est bien passé. Pour moi, Simone, c’est notre « Juninho féminine », grande joueuse, agréable à la vie comme au terrain, je l’apprécie vraiment. Puis il y a eu les arrivées de Shirley et Dayane, qui ont emmené avec elles un peu de soleil et beaucoup d’envie. L’adaptation a été un peu plus longue qu’avec Simone mais on a finit par se comprendre. Ces deux là c’est vraiment des croqueuses de ballon !

[IMG40683#L]Quels sont les ambitions de l’OL féminin pour demain ? Et les tiennes ?
La première des choses est de remporter la finale de dimanche, ça nous aidera pour la suite. Finir la saison par une victoire c’est toujours important, mais finir la saison en remportant cette finale c’est ce qui peut nous arriver de mieux, ce serait une vraie récompense !
Avec quelques filles d’expérience pour compléter l’effectif, je pense que l’OL Féminin aurait vraiment ses chances l’année prochaine pour jouer le titre, et pourquoi pas le doublé : Championnat- Challenge de France.
Perso, on ne sait jamais où la vie nous mène, mais mes objectifs et ambitions restent les mêmes : je veux gagner la finale de dimanche, être championne de France, jouer une coupe d’Europe des clubs et si possible aller faire un petit tour dans le championnat américain…

Comment te prépares-tu à la finale de dimanche contre Montpellier ? Qui sont les montpelliéraines ?
Je pense beaucoup à ce match et le prépare au mieux avec mes coéquipières, sans pour autant me mettre de la pression. Je sais que c’est le dernier match de la saison, qu’il faut que ce soit une fête. J’ai confiance en notre groupe, c’est le match des derniers efforts, nous nous donnerons à fond, quitte à tomber de fatigue à la fin du match.
Les montpelliéraines ont été championnes de France plusieurs années de suite et sont dauphines de Juvisy cette saison. Elles ont également participé à la coupe d’Europe des clubs où elles ont été jusqu’en demi finale cette saison. C’est une équipe très forte collectivement, et avec un nombre important d’internationale que je connais bien. Il faudra être patientes, concentrées, et déterminées pour les battre.

MONTPELLIER - OLYMPIQUE LYONNAIS FEMININ
Finale du Challenge de France 2006
Dimanche 18 Juin 16h
à AULNAT (63)

Match diffusé dimanche soir en intégralité sur OLTV, précédé de "Veille de Match" , un magazine sur l'histoire des lyonnaises en Challenge de France.


[IMG40681#C]
Sur le même thème