masculins / Stade de Reims - OL

Pas le choix... champagne obligatoire!

Publié le 06 avril 2013 à 21:00 par RB

Un match pour retrouver des couleurs du côté de l’OL dans sa quête finale de podium … une rencontre pour prendre des points précieux dans sa lutte pour le maintien pour le Stade de Reims…

La dernière fois que l’OL est venu jouer à Reims, c’était le 20 janvier 2006 en 1/16èmes de finale de Coupe de France. Le stade était encore en rénovation. Une autre époque ! Vercoutre et Réveillère étaient titulaires. Succès 3 à 1. La dernière fois que l’OL a affronté le Stade de Reims au stade Auguste Delaune, cela remonte au 17 novembre 1978. Victoire 2 à 1 avec des buts de Maroc et Chiesa ; Aimé Jacquet était l’entraineur. Un autre siècle !

Le Stade de Reims avait quitté la D1 à la fin de la saison 78-79 pour retrouver la L1 au mois d’août dernier. Ce promu savait que ce serait compliqué. A 8 journées de la fin, il ne possède que deux points d’avance sur le premier relégable. Et avec 31 points, il sait qu’il doit encore faire un effort pour garder définitivement la tête hors de  l’eau. Alors pourquoi ne pas rêver à un autre exploit comme face au PSG en sachant que l’OGCN avait aussi perdu à Delaune alors que Lillois et Stéphanois s’étaient contentés d’un match nul. Seul l’OM a pris les trois points pour l’ouverture du championnat. Une équipe rémoise plutôt solide défensivement mais très poussive offensivement avec la plus mauvaise attaque de la L1, malgré les 9 buts de Courtet

Fin décembre 2012 ? Cela semble terriblement loin ! Au moment de partir en congés de Noël, l’OL avait le même nombre de points que le PSG et l’OM (38). 11 matchs plus tard, les Lyonnais comptent seulement 15 points de mieux, se retrouvent à 8 longueurs du PSG, à un point de l’OM et sont désormais menacés par l’ASSE, l’OGCN, le LOSC qui ont respectivement repris 8, 4 et 5 points. Les trois premiers mois de l’année 2013 ont été globalement décevants ; mars carrément désastreux avec 2 points sur 12 !

Mais comment imaginer que cet OL surprenant de la première partie de saison ait tout ou presque tout perdu en quelques semaines ? Impossible de le croire… Le PSG s’est semble-t-il envolé pour le titre. L’OL doit s’occuper de lui comme l’a dit Rémi Garde après la défaite face au FCSM. Remettre la marche avant dès ce dimanche en terres champenoises pour stopper l’hémorragie, retrouver le sourire.

Rémi Garde, pour son 100ème match sur le banc lyonnais, a encore et toujours des choix à faire pour trouver l’équilibre, la formule gagnante, le bon investissement… Et il se privera pas de les faire lui qui attend de ses joueurs qu’ils aient la bave aux lèvres. Défensivement, il appréciera le retour de suspension de Milan Bisevac. Quant à celui d’Anthony Réveillère, il n'est pas négligeable Qui aux côtés du Serbe en défense centrale puisque Lovren a été laissé au repos? Des questions au milieu mis à part pour Maxime Gonalons. Quid de l’animation olympienne ?

Orgueil, application, esprit collectif, dépassement de soi…quelques vertus qui ont fait la force de ce groupe. Il en sera certainement question dimanche pour éviter une nouvelle piquette et tremper de joie ses lèvres dans un peu de champagne pour rester à la même distance du PSG et de l'OM, tous deux victorieux... et peut-être de tous ses poursuivants avec.pourquoi pas la possibilité de s'éloigner un peu plus de certains.

Sur le même thème