masculins / OL - Metz J-1

Changez vous les idées...

Publié le 14 avril 2008 à 18:59 par R.B

Pour se changer les idées, place à la Coupe de France. L’OL a l’occasion d’atteindre le dernier carré pour la première fois depuis la saison 98… sans sous estimer Metz, la lanterne rouge de L1…

Le résultat et la manière ont été décevants face à Rennes. Bordeaux est revenu à 4 points. Le titre n’est pas encore acquis, alors qu’il semblait quasiment en poche au soir de la 31ème journée avec 9 points d’avance sur les Girondins. Le dernier coup de collier sera plus long que prévu ! Si le championnat reste la priorité ainsi qu’une nouvelle participation à la Champions League pour laquelle, y compris le tour préliminaire, les Olympiens ne sont pas encore qualifiés, les partenaires de Coupet vont changer d’horizon mardi soir. Place à cette Coupe de France si ardemment désirée depuis la saison 73.

A priori, les Lyonnais sont largement favoris face aux Messins de Yvon Pouliquen. 49 points d’écart entre le leader et la lanterne rouge qui possède aussi la plus mauvaise attaque et la plus mauvaise défense de L1… un gouffre. Mais que valent de tels faits dans une compétition pas vraiment raisonnable à l’image de l’élimination de l’OM face à Carquefou en 1/8èmes de finale ?

Ces Lorrains, à la rue en championnat, ont quand même sortie à l’extérieur Strasbourg (3 à 0) et Lorient (1 à 0). Déjà condamnés à retrouver la L2, ils ont un bel os à ronger, pourquoi pas, jusqu’à la fin mai. Et ils savent pouvoir compter sur un entraîneur déjà heureux en Coupe de France avec Lorient (2001) et Strasbourg (2002). Mélange de bons serviteurs du championnat français à l’image de Barbosa, Delhommeau, Diop, N’Diaye, François, Strasser, Cubilier… et de jeunes comme Pjanic, Bassong, ce groupe jouera sans complexe.

Cet OL qui bafouille a-t-il les tripes pour faire carrière en Coupe ? La technique, le talent ne suffisent pas. L’envie, le mental, l’agressivité sont des ingrédients hautement recommandés. Ils gomment souvent les différences ; ils aident à obtenir des résultats dans ce quitte ou double. Peu importe finalement qui jouera, débutera. Il faudra montrer un tout autre état d’esprit que face aux Bretons. Dame Coupe ne se donne pas aussi facilement. Rien n’est encore fait cette saison, mais sans verser dans l’optimisme aveugle, il y a de très belles choses à réaliser pour clore cet exercice 2007-2008. Alors est-ce trop demander que d’éliminer le FC Metz chez soi en ¼ de finales ?