masculins / OL Féminin

Chez les filles aussi, c'est couleur Brésil !

Publié le 30 novembre 2005 à 16:43 par MG

Simone Gomes Jatoba... Elle est la nouvelle recrue olympienne de l'équipe féminine de D1. Son premier match de championnat, elle l'a disputé il y a 5 semaines seulement.

A 24 ans, la Brésilienne possède déjà un palmarès alléchant. Du Football Club de Sao Paulo, le club de Edmilson, où elle fit ses premiers pas de joueuse pro à 18 ans, à l'Olympique Lyonnais aujourd'hui, SIMONE a connu 4 années de titularisation en Equipe Nationale du Brésil et une année dans un club espagnol.
Si Farid Benstiti, l'entraîneur des féminines de l'OL, aime la voir au poste de défenseur côté droit, elle peut aussi bien évoluer en milieu de terrain.
Aujourd'hui elle travaille son intégration au sein de l'équipe, suit des cours de Français chaque matin à l'Université Catholique de Lyon, découvre au hasard de ses promenades diurnes le patrimoine de notre capitale des Gaules et s'entraîne chaque soir sur les terrains de la plaine des jeux.

Pourquoi a-t-elle choisi Lyon cette saison ? Rencontre avec la dernière étrangère de l'équipe.

J'ai commencé le football en regardant les matchs dans les stades avec ma grand-mère. Mes oncles étaient des joueurs professionnels alors j'accompagnais toujours ma grand-mère.
Au début je jouais avec les garçons dans la rue. Après je suis rentrée dans un club. A partir de 11 ans, j'ai joué dans une équipe uniquement féminine. C'est à ce moment que j'ai pu découvrir ce milieu du foot féminin, que j'ai pu voyager et partir de la maison pour vivre entièrement cette passion.
Je suis devenue joueuse professionnelle à 18 ans dans un très grand club, celui du FC de Sao Paulo. C'est vraiment un très grand club de foot féminin.
Ensuite je suis allée à Santos, puis dans d'autres clubs du Brésil. Mais c'était toujours dans de très grandes équipes.
Petit à petit, durant mes 4 années de sélection dans l'équipe brésilienne, j'ai dcouvert les autres équipes, en Europe et dans le monde. Ca m'a permis de regarder ce qui se passait à l'extérieur.

POURQUOI L'OL ?

Au moment où Fred était annoncé à l'OL, il y a eu au Brésil beaucoup de reportages sur l'Olympique Lyonnais. J'ai aussi suivi Juninho à travers les reportages de ces trois dernières années. Donc je savais, avant de venir, que l'OL était un grand club, un club qui avait un parcours de vainqueur, avec l'esprit de compétition. Un club professionnel et très honnête avec ses joueurs. Je savais que cela allait être important pour ma carrière de venir ici, que j'allais pouvoir grandir dans ce club lyonnais.

Je suis à Lyon depuis tout juste 2 mois. Je retiens que j'ai été très bien accueillie, que ce soit par les joueuses, par le staff technique ou par les dirigeants. J'ai été vraiment bien reçue. En fait l'image que j'avais du club est identique à ce que je vis aujourd'hui.
J'avoue que de ne pas parler français, c'est parfois compliqué à l'entraînement, et même dans mes relations avec les autres filles de l'équipe. Ca me pose de temps en temps quelques problèmes. Mais certaines parlent espagnol. Comme j'ai aussi quelques notions en espagnol, ça m'aide. On arrive au moins à communiquer de façon sommaire.

REGARD SUR LA VILLE

Quand je suis arrivée cet été, les entraînements étaient le soir. Je n'avais rien à faire la journée, je me suis donc amusée à visiter le centre de la ville.
Je n'ai pas retenu les noms. Je me souviens de la grande église de Fourvière, la place Bellecour et le centre ville. Dans certains endroits, j'ai l'impression d'être chez moi. Ce qui est marquant, c'est que la ville est très propre.

4 BRESILIENS, 1 BRESILIENNE

Depuis que je suis à Lyon, j'ai eu l'opportunité de voir 3 matchs à domicile de l'OL. J'ai constaté que l'OL a toujours gagné et que des Brésiliens ont marqué !
Un soir après un match, j'ai pu rencontrer Juninho et Cris. J'ai senti beaucoup d'attention et de chaleur de la part de ces Brésiliens. Ils m'ont souhaité la bienvenue et m'ont dit que si j'avais besoin de quoi que ce soit, ils étaient là.


MUITO OBRIGADO, SIMONE !
Sur le même thème