masculins / OM - OL J-1

Chic… un choc olympique

Publié le 27 octobre 2012 à 20:00 par R.B

Les rencontres entre Olympiens sont toujours un moment particulier dans la saison, surtout lorsque les deux clubs sont en haut du classement… L’OL semblant actuellement mieux que l’OM…

Décidemment les récents rendez-vous au Vélodrome entre Lyonnais et Phocéens vont bien au-delà de cet Olympico fabriqué par les média. A chaque fois depuis quatre saisons, le résultat du match a une incidence sur le haut de tableau et le positionnement de l’une ou de l’autre. Il en sera donc de même ce dimanche 28 octobre.

 L’OM a un petit point d’avance sur l’OL. L’OM avance au ralenti en championnat avec un seul point pris lors des trois dernières journées. Cet OM qui a perdu en Allemagne en Ligue Europa jeudi soir. L’OM qui a aussi perdu Gignac pour plusieurs semaines sans avoir encore totalement retrouver le grand Loïc Rémy qui a besoin de temps de jeu pour s’exprimer pleinement après une série de pépins physiques. Cet OM blessé a besoin de rebondir pour confirmer son étonnant début de saison et rester ainsi au contact du podium. Elie Baup va s’appuyer sur un groupe qui ne lui permet pas véritablement de latitudes pour composer son équipe de départ.

L’OL a bien débuté cette très longue série qui le conduira à la trêve des confiseurs. Presque qualifié en Ligue Europa, il est idéalement placé dans le sillage du PSG… et de l’OM. Pas question de parler pour autant de match pour la place de dauphin définitive derrière l'ogre parisien… le championnat est loin d’être fini comme l’a indiqué Rémi Garde lors de son point presse.

Si l’OM pourrait être en manque de confiance, l’OL en a fait le plein après ses succès face au Stade Brestois et l’Athletic Bilbao. Rémi Garde a fait tourner. Les joueurs ont répondu présent. Le collectif s’exprime d’une même voix. En attendant les retours de Bastos, Gourcuff  et de Grenier… les deux derniers pourraient manquer ce match au Vélodrome, l’entraineur olympien a donc le choix pour constituer son équipe de départ en supposant qu’il titularisera Gomis, Dabo, Bisevac… remplaçants jeudi soir… sans oublier l’apport dans le groupe de Mvuemba, non qualifié pour l’instant sur la scène européenne.



Il y aura donc de la fraicheur en terres provençales, fraicheur physique et mentale. Il y a assurément un bon coup à jouer pour cette formation qui ne s’est jamais inclinée cette saison en déplacements dans toutes les compétitions soit 6 rencontres ! Et on ne serait pas loin de penser que l’OL pourrait partir avec un léger avantage dans ce choc tant attendu.

Sur le même thème