masculins / OL - Nancy J-2

Claude Puel : "Le genre de match qui révèle les grandes équipes"

Publié le 16 février 2011 à 16:53 par CC

Claude Puel a insisté ce mercredi en conférence de presse sur l’importance de bien négocier la réception de Nancy. Après, il sera temps de se pencher sur la Ligue des Champions.

Claude Puel, allez-vous profiter de la venue de Nancy pour faire souffler quelques joueurs ?
Je dois vous avouer que je me pose toujours la question. J’ai plusieurs alternatives et je n’ai pas encore tranché. Si je dois le faire, ce sera devant car c’est dans ce secteur que l’on a le plus besoin de fraîcheur.

Certains joueurs semblent en tout cas trépigner d’impatience sur le banc ?
On ne fait pas de composition d’équipe pour faire plaisir aux joueurs. Je sais que ce n’est pas évident pour certains, mais ils doivent savoir que l’on va entrer dans une période où les matchs vont se succéder tous les trois jours. Alors, contrairement aux mois de janvier et de février, tout le monde va pleinement participer à ces rencontres.

On pense notamment aux cas de Jimmy Briand et Miralem Pjanic...
Jimmy est un joueur qui ne lâche pas et travaille chaque jour beaucoup à l’entraînement. Il est toujours de bonne humeur même si je sais qu’il n’est pas content de ne pas jouer et je le comprends. Dans son état d’esprit et la gestion de sa frustration, il est irréprochable. Concernant Miralem, je ne me fais pas non plus de soucis. C’est vrai qu’il a le même profil que Yoann Gourcuff mais c’est un joueur de caractère, il sait ce qu’il veut.

N’avez-vous pas peur que certains de vos joueurs aient vendredi soir déjà la tête au Real ?
C’est en effet une donnée à prendre en compte. Ce match face à Nancy n’est pas une affiche aussi médiatique mais c’est sans doute ce genre de match qui révèle les grandes équipes. Contre Saint-Etienne, je savais que l’on serait présent comme je sais que l’on sera également au rendez-vous à Lille. Mais franchement, à quoi cela aurait servi de gagner 4-1 à Saint-Etienne si on ne fait pas un bon résultat à domicile contre Nancy ? Il faut donc être méfiant d’autant que Nancy va beaucoup mieux et a repris confiance après sa victoire sur Auxerre (3-1). Et si cette équipe a perdu quelques fois déjà à l’extérieur, les matchs ont très souvent été accrochés.

Que pensez-vous de vos difficultés récurrentes dans les entames de match et de mi-temps ?
On le sait. On ne cesse de le répéter et on insiste même dessus à l’entraînement. Pourtant, c’est l’une des caractéristiques de notre début de saison. On ne peut pas le cacher. Bien évidemment que je souhaiterais réaliser de meilleurs entames de match, comme j’aimerais également marquer un, deux, trois buts par match et pouvoir faire ensuite tourner l’effectif en fin de match. Le problème est que l’on a signé très peu de matches aboutis depuis deux ans. Dernièrement, il y a eu notre prestation face à Lorient (3 – 0) mais on n’arrive pas à avoir assez de marge pour faire souffler et lever le pied. Cela doit faire partie de notre progression et nous permettre de nous rendre les matchs plus faciles.

Sur le même thème