masculins / Conférence

Claude Puel "l'équipe de France n'a pas été protégée"

Publié le 23 juin 2010 à 19:50

Reprise de l'entraînement

15 photos

A l'issue du premier entraînement de la saison, le coach olympien a répondu au questions des nombreux journalistes présents à Tola Vologe.

Equipe de France

Quelle est votre réaction par rapport au parcours de l’équipe de France ?
Je ne reviens pas sur le comportement qui a été complètement inapproprié. Il faut que ça serve de leçon. C’est dommage parce que je pense que cette équipe avait le potentiel pour aller beaucoup plus loin et faire une belle coupe du Monde. Je pense tout simplement qu’elle s’est laissée submerger par l’environnement. Ça arrive et ça peut arriver à n’importe quelle équipe. Je considère que cette équipe n’a pas été protégée. Si on en revient au niveau sportif, l’entame a été difficile. Il n’y a pas que l’équipe de France qui a une entame de la sorte si on regarde l’Italie, l’Angleterre ou l’Allemagne qui a perdu son deuxième match. Cette équipe de France a eu une pression exacerbée et trop importante et n’a pas su la gérer.

Avez-vous pu parler à vos joueurs ?
Non, je ne les ai pas appelés. J’essaierai sans doute de les joindre avant qu’ils partent en vacances. Il y a deux façons de réagir, soit d’être la tête dans le sceau soit d’avoir envie de rebondir très vite. Les connaissants, ce sont des compétiteurs et après du repos ils auront envie de revenir plus forts.

Comment voyez-vous l’avenir de l’Equipe de France ?
Je pense qu’il va y avoir une remise à plat. Après chacun peut avoir son avis. Il faudra sans doute plus de professionnalisme autour de l’équipe. Il faut des gens qui connaissent le haut niveau et l’aspect médiatique qui va avec. Savoir répondre et savoir désamorcer ce qui peut être des mini crises qui peuvent apparaitre a tout moment dans un groupe. Il faudra repartir sur des bases saines. Il y a de bonnes choses qui ont été faites dans le football français, il y a des éducateurs de qualités et il y a également de bons joueurs. Ça ne sert à rien d’aboyer et que chacun se présente comme le sauveur. Il y a une vraie réflexion à avoir avec le recul nécessaire.

Fallait-il l’arrivée de quelqu’un comme Laurent Blanc ?
Oui dans la mesure où il a bonne presse. C’est important. Ça permet d’enlever un poids très important sur les joueurs. Il a prouvé en tant qu’entraineur. Il va bénéficier d’une certaine latitude. Il arrive à un moment où il peut rebâtir donc c’est une bonne chose pour lui.

L'OL

Les ambitions de l’OL ?
Les objectifs viennent d’eux-mêmes lorsqu’on est à l’OL. On sait qu’il y a un titre qui nous titille à reprendre. Il y a une vraie envie de revenir sur le devant de la scène avec un titre. On aura le temps de revenir sur les objectifs. L’important est d’abord de bien se préparer.

Comment préparez-vous cette reprise ?
Un premier groupe va partir dimanche pour Tignes. Il y a pas mal de jeunes joueurs et même de très jeunes. Comme tous grands clubs on se retrouve pas mal ponctionné de nos internationaux. On a même six jeunes qui ont été retenus pour le championnat d’Europe des 20 ans. Les internationaux reviendront au fur et à mesure et ont espère le plus tard possible pour certains comme Michel (Bastos). Les internationaux ont trois semaines de repos.  

Y a-t-il des joueurs en stand-by comme Bodmer, Boumsong ou Ederson ?
Pour moi, ils sont présents dans l’effectif. Après certains ont des velléités. On étudiera les possibilités. Pour le moment ils sont Lyonnais. Si des choses évoluent et permettent des satisfactions pour toutes les parties on verra ça. Pour l’instant le mercato reste fermé il y a peu de mouvement. Tous les clubs font attention.

Adil Rami vous intéresse t-il ?
Je n’ai pas répondre sur des cas individuels à savoir si tel ou un tel nous intéresse. Adil Rami est un très bon joueur mais le fait qu’il nous rejoigne à Lyon n’est pas d’actualité.  

Michel Bastos semble très convoité..?
Je vois ça sur les journaux mais nous n’avons jamais eu d’offre donc je ne vais pas commenter des rumeurs.

Votre priorité est-elle l’arrivée d’un meneur de jeu ?
On a des joueurs comme Pjanic et Ederson qui ont des qualités. Après on verra qui peut nous rejoindre. Pour le moment il n’y a rien d’arrêté. Encore une fois le marché est bloqué et il ne faut pas faire n’importe quoi. Tous les clubs sont un peu dans l’expectative.

Photos

Reprise de l'entraînement

10 photos