masculins / OL - OM J-2

Claude Puel : " On passe des caps"

Publié le 26 janvier 2009 à 15:36 par BV

Quel regard portez-vous sur la semaine qui attend l’OL et au cours de laquelle vous allez affronter Marseille et Saint-Etienne ?
On fait du sport pour vivre des matches comme celui face à Marseille qui sera décisif ; on disputera ensuite contre Saint-Etienne un derby qui est très important pour les supporters, pour le club et pour le championnat. C’est donc une vraie semaine qui tombe bien puisqu’elle ne s’insère pas dans un calendrier surchargé. Physiquement, on sera à même de répondre.

Le match de championnat face à Marseille avait été très fermé (le 14 décembre 2008 : 0 – 0). Vous attendez-vous à une rencontre identique ?
Elle devrait être différente. Les deux équipes se présenteront avec plus de fraicheur, il devrait également y avoir moins de calculs. Nous avions alors joué trois jours après un match de coupe d’Europe (contre le Bayern Munich), les organismes étaient très fatigués ; eux étaient venus pour gérer et obtenir un match nul, ils s’étaient très peu portés vers l’avant. On avait manqué de suffisamment de fraicheur pour contourner leur bloc défensif.

Au-delà de la qualification, qu’attendez-vous de cette rencontre ?
On est en attente de continuer ce qu’on s’est imposé, ce qu’on veut faire dans notre jeu, afin d’allier les résultats à la manière et continuer notre progression. On passe des caps, match après match. On a fait un match intéressant dans la tenue et dans l’esprit contre Concarneau, il serait intéressant de montrer ce visage là au plus haut niveau contre Marseille. Le groupe est bien reparti, il faut s’inscrire dans la régularité.

Ressentez-vous le besoin d’insuffler au quotidien l’esprit de la gagne ?
On est à Lyon, on se doit d’être des compétiteurs, de haïr la défaite, de jouer systématiquement les premiers rôles. On doit avoir un devoir d’exigence vis-à-vis de nous-mêmes très important, que ce soit en termes de « gagne » ou de qualité de jeu. Le groupe a été remodelé, pas mal de joueurs d’expérience l’ont quitté, beaucoup de jeunes ont été intégrés ainsi que beaucoup de joueurs n’ayant jamais disputé la coupe d’Europe : il faut que ce groupe grandisse techniquement, tactiquement mais également dans la mentalité.

Cette rencontre est-elle également l’occasion d’envoyer un message à vos adversaires ?
Je ne le pense pas. Il s’agit d’une rencontre de coupe, une compétition différence du championnat. Quel que soit le vainqueur mercredi soir, cela ne voudra rien dire pour la suite du championnat.

Lamine Gassama est suspendu pour la réception de Marseille, samedi à Concarneau vous avez aligné Fabio Santos au poste d’arrière droit. Qu’en avez-vous pensé ?
Rien n’est arrêté. Il reste encore une semaine avant la fin du mercato. Pour le moment, Fabio va jouer. Je voulais déjà l’essayer auparavant mais il n’était pas dans les dispositions psychologiques adéquates. Il est bien revenu dans le groupe, il se comporte très bien, j’espère qu’il va continuer ainsi.