masculins / Conférence de presse

Claude Puel : « On sait ce qu’il nous reste à faire »

Publié le 06 mai 2010 à 15:01

L’entraîneur lyonnais a profité de sa venue devant la presse ce jeudi pour louer une nouvelle fois l’état d’esprit de son équipe. Une force de caractère qu’il juge primordiale pour aller chercher la qualification en Ligue des Champions.


L’état d’esprit
Face à Auxerre, on a encore démontré beaucoup de caractère même si on manque encore trop de constance. Il faut quand même revenir sur la performance des joueurs qui réalise quelque chose de grand. Si l’on se projette sur notre saison, mis à part les mois des Novembre et de Décembre où l’on était usé, on peut clairement dire que notre force de caractère est l’un des points forts de notre équipe. Il ne faut pas oublier que l’on aura vécu cette saison un championnat indécis dans le haut comme dans le bas du classement et qu’au final pas mal d’équipes ont lâché psychologiquement.


"Le plus dur reste

à venir"

L’OM,  champion de France
Marseille mérite son titre. Ce club a réussit une dernière ligne droite de qualité. L’OM a su bien utiliser ses jokers et c’est parfaitement recentré sur le championnat après son élimination en Coupe d’Europe  - Face au Benfica Lisbonne -. Il faut reconnaître qu’ils ont eu également la chance du champion.

Dans cette lutte pour le titre, on peut dire que comme l’an passé à Bordeaux, notre défaite à Marseille (2-1) a été un véritable tournant. C’est dommage car ce soir-là, on avait quasiment fait jeu égal.

Je ne sais pas de quelle manière les Marseillais vont fêter leur titre mais je ne me fais pas trop d’illusion lors de leur déplacement samedi à Lille.

La course à la Ligue des Champions
Pour parvenir à nos fins, il va falloir réaliser un gros match samedi à Valenciennes. Je sais que le plus dur reste à venir et qu’il faudra être très costaud ce week-end. On fait preuve trop souvent d’inconstance et nous ne sommes pas à l’abri une mauvaise entame de match. Ce sont des choses qu’il faudra gommer la saison prochaine, en attendant il ne faut rien lâcher et ce quelque soit la situation. On sait ce qu’il nous reste à faire et l’objectif est de faire un carton plein lors de nos trois derniers matchs. Ce sera nécessaire car Lille est déterminé et j’en suis sûr va gagner tous ses matchs alors qu’Auxerre et Montpellier ne vont rien lâcher. Peu importe la deuxième ou la troisième place, l’important est d’être en Ligue des Champions la saison prochaine. Bien évidemment qu’une deuxième place serait une bonne affaire car cela nous permettrait de préparer sereinement l’avenir et de s’éviter un mois d’août surchargé.

Sur le même thème