masculins / OL-Bordeaux J-2

Claude Puel : « Répondre présent »

Publié le 14 novembre 2008 à 13:45 par RD

Claude Puel s’est exprimé devant la presse à 2 jours de la rencontre face à Bordeaux.

Où en est l’état de santé des joueurs blessés ?
Après divers examens, Fabio Santos n’a rien de particulier, si ce n’est une grosse contusion. Il devrait revenir assez vite. Il a repris le vélo aujourd’hui. Mensah a repris la course. Il continue sa préparation, tout comme Bodmer et Clerc. Ca se passe bien pour eux.

Sentez-vous l’équipe prête pour un grand rendez-vous du championnat ?
On ne joue pas le match avant. On a le temps de rentrer dans le match, de se concentrer. On a fait 4-5 jours intéressants. On a été objectif par rapport à ce qu’on a fait contre Metz. On est passé à autre chose pour préparer ce rendez-vous. Lyon-Bordeaux est un match toujours intéressant, on le qualifie de sommet même si le championnat signifie pour moi beaucoup de régularité. Tous les matches sont des sommets. Pour nous, ça reste un match à domicile contre un prétendant au titre. Il faudra être présent pour continuer notre recherche de points, pour construire notre saison. Mais ce match n’est pas définitif pour nous.

En cas de victoire, vous repoussez Bordeaux à 9 points…
On a envie de s’imposer chez nous, de faire notre championnat. Celui-ci ne va pas s’arrêter après le match de Bordeaux. C’est une épreuve de longue haleine. Il faut répondre présent sur la durée. Et ne pas seulement faire un match par-ci par-là.

Recherchez-vous le « match référence » face à Bordeaux ?
On n’a pas besoin de match référence. Chaque rencontre est particulière. En jouant tous les 3 jours, c’est pratiquement impossible d’avoir une régularité dans les prestations, de maintenir la même équipe à un très bon niveau. Il y a des matches gérés avec la fatigue, des matches où on peut être bien mieux physiquement et proposer bien plus de choses dans le contenu. Le plus important pour nous c’est d’être capable de répondre présent sur la durée.

A quelle type de rencontre vous attendez-vous face aux Girondins ?
Je pense que ce sera un match enlevé même si l’équipe girondine, notamment à l’extérieur, se présente avec pas mal de solidité et des lignes serrées, et des intentions de jeu bien sûr. C’est donc toujours délicat de jouer contre cette équipe. Elle a un certain répondant physique également. Donc ce sera un match très costaud, ou fermé, ou très ouvert. Il y aura un engagement important. Mais ce sera pareil contre des équipes de haut de classement.

Gourcuff représente-t-il un danger particulier ?
Oui, comme il y a un danger particulier avec Benzema. Mais on ne se focalise pas sur une individualité. Il y a assez de qualité dans les effectifs respectifs pour que les deux équipes jouent sur leurs points forts.