masculins / OL - Le Havre J-2

Claude Puel : « Retrouver le goût de la victoire à domicile »

Publié le 13 février 2009 à 20:26 par BV

Lors de sa conférence de presse d’avant-veille de match, Claude Puel a évoqué Le Havre, prochain adversaire de l’OL, une équipe « pas évidente à manœuvrer ». « Il faut prendre des points, je considère que l’on est encore en dette » , a déclaré l’entraîneur lyonnais.

Que vous inspire la blessure de Fabio Santos, laquelle touche à nouveau un arrière droit ?
On va essayer de jouer dans un autre système, sans arrière droit, comme ça on évitera les blessés.

Comment abordez-vous cette rencontre face au dernier du classement ?
Je ne regarde pas son classement mais ses dernières prestations qui ne font pas de cette équipe du Havre le dernier de la classe. Ses productions sont intéressantes, c’est une équipe qui n’est pas évidente à manœuvrer, qui ressort très bien le ballon dès la récupération. Ils ont été récompensés en fin de match contre Rennes (1 -0). On se doit de retrouver le goût de la victoire chez nous mais on devra s’employer. Pour avancer, il faut être capable de faire des séries, or cela fait un moment qu’on n’en pas été capables. On a rattrapé à l’extérieur nos pertes de points à domicile mais cela fait longtemps que l’on n’a plus enchainé les victoires.

Il faudra pour cela montrer les mêmes valeurs qu’à Nice…
Une semaine c’est court mais je fais toujours attention aux reprises car pour moi c’est une reprise ; plusieurs joueurs ayant joué en sélections, il faut recentrer tout le monde sur un match très important. Il faut que les joueurs reviennent au club pas uniquement physiquement mais également dans les têtes.

L’équipe joue-t-elle mieux lorsqu’elle est sous pression ?
Le groupe a, il est vrai, répondu présent lorsqu’il a été dos au mur et sous pression. Cela fait partie des progrès que l’on doit réaliser car si on veut être champion il faudra être plus que réactif, il faudra mener le championnat. Or mener, ce n’est pas être en réaction par rapport aux résultats des autres, c’est mener notre barque et enchainer. Il faut que l’on reprenne nos distances. 4 points d’avance, ce n’est rien du tout. Le championnat reste très serré. On va débuter un enchainement de matches, il va y avoir des avant coupe d’Europe, des après coupe d’Europe... Il va falloir être capable de gérer les temps de récupération. On va de plus devoir se déplacer chez pas mal de nos concurrents directs. Il y a du chemin à faire. Il faut prendre des points, je considère que l’on est encore en dette.