masculins / OL 1 - Strasbourg 0

Claudio Caçapa: Solidarités brésiliennes...

Publié le 31 octobre 2004 à 01:34 par AT

Sorti à la 32eme minute de jeu sur un vilain geste de Keita, Claudio Caçapa souffrait de son genou droit, et le staff, le club, et tous les supporters espèrent ne pas avoir de mauvaises nouvelles après les examens.



Juninho, sur le tacle, était juste à côté de son capitaine. Sa réaction immédiate pouvait surprendre, mais à la sortie des vestiaires, il était encore marqué:

"C'est triste cette blessure de Claudio, au meilleur moment de sa carrière. Il est le capitaine de l'équipe, c'est lui qui, avec Greg, a joué le plus de matchs cette saison. On est inquiet, même si on espère que ce n'est pas trop grave. J'étais à côté, et j'ai vu que Claudio essaie juste de jouer le ballon. Ce jeune joueur, je ne sais pas ce qui s'est passé dans sa tête. Il n'a pas visé le ballon, il a juste fait mal à Claudio. J'espère qu'il va réfléchir, parce que j'en ai discuté avec Djila, c'est un jeune joueur, et il a toute sa carrière devant lui. Je n'ai pas revu les images, je sais qu'elles sont dures. Mais pour moi, ça, ça n'est pas le foot. Et maintenant, tant qu'il y aura encore plus d'argent, que les coachs demanderont encore d'être toujours performants, le foot pourra prendre cette voie. moi je veux juste jouer au ballon."



Cris, de son côté déclarait: "Ce soir je perds un coéquipier, un collègue, mais plus encore, un frère. Ce soir on est tous abattus, on fait tous partie d'une famille, pas seulement les Brésiliens, maisd tout le groupe. Tout le monde est triste. On regrette ce genre d'action en tant que joueur, le football, c'est un jeu et ça doit le rester. J'ai été surpris de voir un tel acte ce soir, Juninho était à côté, il a fortement réagi. C'est lui qui nous a raconté. Même si les trois points sont importants ce soir, la victoire est entaché par cette blessure."



A.T
Sur le même thème