masculins / ASSE 0 - OL 1

Communiqué de presse

Publié le 19 mars 2012 à 18:35

L’Olympique Lyonnais confirme que de sérieux incidents sont intervenus lors de l’arrivée du bus de son équipe samedi soir au stade Geoffroy Guichard et regrette toutes déclarations niant des faits qui ont été filmés et diffusés par les médias.

L’Olympique Lyonnais déplore d’autant plus ces incidents que, jeudi dernier lors de la réunion de sécurité préparatoire au derby organisée à la préfecture de la Loire, le délégué du match avait insisté pour que toutes les mesures soient prises pour éviter que les incidents survenus dans le passé à ce même endroit se reproduisent.

Force est de constater que,
-    le dispositif de sécurité à l’approche du stade n’était pas le même que celui mis en place en octobre dernier, avec une présence de supporters stéphanois une dizaine de mètres plus près du passage du bus lyonnais qu’en octobre où il est important de rappeler, il n’y avait eu aucun incident. Or, les jets de projectiles sont intervenus depuis cette zone plus proche qu’en octobre.
-    II y a eu des jets de canettes et de pierres comme en attestent les images vidéo
-    Il y a eu des jets de pétards comme en attestent également  les images vidéo
-   Il y a bien des impacts visibles sur la carrosserie comme mentionné par le délégué du match dans son rapport

L’Olympique Lyonnais regrette également ce qui s’est produit à l’intérieur du stade pendant le match, avec des jets de projectile en particulier sur Clément Grenier qui allait tirer un corner, et de pétards notamment sur Michel Bastos.

Contrairement à ce que le club stéphanois a dénoncé dans un communiqué , le président de l’O.L. n’a tenu aucun propos polémique et encore moins fantaisiste, il s’est simplement contenté de rapporter des faits établis qui ne devraient pas intervenir dans l’organisation d’une manifestation sportive et qu’il ne suffit pas de nier pour s’en dégager de toute responsabilité.

Sur le même thème