club / Informations

COMMUNIQUE DE PRESSE

Publié le 19 septembre 2013 à 17:44

L'Olympique Lyonnais regrette les commentaires du président de l'AS Saint Etienne Roland Romeyer sur les récents propos de Jean-Michel Aulas au sujet du contexte actuel d'enchaînement d'actes de violence impliquant des supporters lyonnais comme des supporters stéphanois.

Contrairement à ce que déclare Roland Romeyer, il n’est pas question « d’entretenir une ambiance malsaine et d’attiser la passion par de la désinformation » mais d‘appeler au contraire les 2 clubs à unir leur voix pour mettre un terme aux agissements de certains supporters.

L’Olympique Lyonnais tient donc à rappeler que,

- il dénonce tous les actes de violence, qu'ils soient commis par des supporters lyonnais comme par des supporters stéphanois, conformément à ce qu'il a déjà déclaré dans un communiqué en date du 9 septembre 2013

- il regrette que l'AS Saint Etienne ait condamné cette violence en ne faisant référence qu'à la seule agression d'un supporter stéphanois, sans dire un seul mot des actes de violence des supporters stéphanois à l'encontre des supporters lyonnais (cf communiqué de l'AS Saint Etienne en date du 9 septembre 2013)

- il se réjouit que la police ait d'ores et déjà procédé à des interpellations, même s'il s'agit de supporters lyonnais, car il prône une tolérance zéro et il sait que l'action de la sécurité publique et de la justice est primordiale dans ce contexte

- il espère que l'ensemble des responsables de ces différents incidents seront interpellés, qu'ils soient supporters de l'O.L. ou de l'AS Saint Etienne

- il confirme qu'une action commune des 2 clubs dénonçant ensemble les actes de violence des supporters des deux clubs contribuerait à faire prendre conscience à tous de cette escalade de la violence et des conséquences qu’elle pourrait engendrer

L’Olympique Lyonnais rappelle enfin que le problème n’est pas de savoir si les supporters lyonnais pourront se déplacer à Geoffroy Guichard pour le 1er derby de la saison mais de faire en sorte que les supporters des deux clubs puissent accompagner leur équipe à l’extérieur, encadrés comme il se doit et comme la préfecture l’a notamment imposé au club stéphanois la saison dernière.