masculins / Communiqué

Communiqué de presse

Publié le 15 octobre 2015 à 19:22

L’O.L. a pris acte de la surprenante décision de Commission d’Appel de la LFP de maintenir au vendredi 23 octobre à 20h30 la rencontre Olympique Lyonnais – Toulouse comptant pour la 11ème journée de Ligue 1

 

L’O.L. a pris acte de la surprenante décision de Commission d’Appel de la LFP de maintenir au vendredi 23 octobre à 20h30 la rencontre Olympique Lyonnais – Toulouse comptant pour la 11ème journée de Ligue 1.

Cette planification apparaît clairement préjudiciable et témoigne d’un total mépris de l’équité sportive pour l’Olympique Lyonnais puisque ce match intervient 3 jours seulement après un déplacement à Saint-Petersbourg en Ligue des Champions avec plus de 3h30 de vol qui impose à l’équipe un retour tardif le mercredi après-midi sur Lyon.

Une telle rencontre européenne, par son importance et son prestige, génère une très grande débauche d’énergie physique et mentale dont les effets se font indéniablement ressentir les jours suivants et affectera la récupération des joueurs.

Il aurait été plus logique et équitable que l’O.L. ait la possibilité de jouer le dimanche après-midi à 17h00 dans la mesure où l’AS Saint-Etienne jouera le dimanche soir contre le PSG. Il est d’autant plus paradoxal que le choix numéro 2, qui a été fait sur l’O.L., est de la responsabilité de BeIn Sport (à l’instar du match du dimanche à 17h00) créant de ce fait une ambiguïté sur la légitimité des choix.

L’Olympique Lyonnais s’estime être une nouvelle fois lésé – après la programmation du match Bordeaux-OL lors de la 8ème journée au samedi 20h00 alors que l’O.L. disputait son 2ème match de LDC contre Valence le mardi suivant – et rappelle qu’il est impératif que les acteurs et les institutions du football français prennent conscience de la nécessité de sauvegarder l’équité de notre championnat.